Municipales: Soutenu par le FN, Robert Ménard prend Béziers

ELECTIONS L'ancien journaliste a été élu maire...

— 
Robert Ménard, tête de liste aux municipales à Béziers en mars 2014, ici le 6 juin 2013 dans la ville.
Robert Ménard, tête de liste aux municipales à Béziers en mars 2014, ici le 6 juin 2013 dans la ville. — ALAIN ROBERT/APERCU/SIPA

L'ex-journaliste, créateur de Reporters sans frontières, a été élu maire de Béziers, dimanche. Robert Ménard, soutenu par le FN, rassemble 47, 3 % des suffrages, loin devant Elie Aboud (UMP, 33, 8 %), et Jean-Michel du Plaa (DVG, 18, 8 %). «Il y a une attente dont nous sommes redevables, il ne faut pas que l'on déçoive les Biterrois et nous allons nous y employer, souligne le nouveau maire. Il faut que l'on unisse cette ville, les habitants ont besoin de sentir une équipe municipale à leur service. Il n'y aura pas de divisions, et pas de chasse aux sorcières. Cela m'est étranger.» La conquête de la sous-préfecture de l'Hérault par le FN, après dix-neuf ans à droite, réjouit France Jamet, candidate à Montpellier et conseillère régionale FN : «On a fait exploser le bipartisme dans la région», souligne-t-elle.

Ailleurs dans le Languedoc Roussillon, le parti d'extrême-droite amplifie son assise. A Lunel, Julia Plane rassemble 27, 31 %, derrière Claude Arnaud (DVD), réélu à 43 %. A Saint-Gilles, Gilbert Collard est battu (48 %) par Eddy Valadier (UMP, 52 %). A Nîmes, Yoann Gillet arrive, avec 24 % des voix, derrière Jean-Paul Fournier (UMP), réélu à 46, 9 %. Le FN Julien Sanchez remporte la mairie de Beaucaire (38, 92 % des voix). N. B.