Municipales 2014: A Marseille, Jean-Claude Gaudin largement réélu

POLITIQUE Le maire sortant UMP s'assure une large majorité au conseil municipal...

Amandine Rancoule et Mickaël Penverne

— 

Le maire sortant Jean-Claude Gaudin (UMP) a été réélu maire dimanche soir. Il dispose d'une majorité absolue.
Le maire sortant Jean-Claude Gaudin (UMP) a été réélu maire dimanche soir. Il dispose d'une majorité absolue. —

Un chapiteau a été monté sur la place de l'hôtel de ville pour accueillir les militants venus fêter la victoire du maire sortant. Jean-Claude Gaudin (UMP) a été réélu dimanche maire de Marseille. Selon une estimation Ifop, il aurait atteint dans l'ensemble de la ville 42, 5 % des voix, devant le socialiste Patrick Mennucci (30, 8 %) et le frontiste Stéphane Ravier (27 %).

«J'aurai une majorité absolue et beaucoup plus large que celle que je détenais jusqu'à présent», estime Jean-Claude Gaudin. Dans l'entre-deux-tours, le maire sortant s'est assuré le soutien de Robert Assante (UDI) dans le 6e secteur et de Lisette Narducci (PRG), proche de Jean-Noël Guérini (PS) dans le 2e secteur. Il remporte ainsi six secteurs sur huit, s'assurant 62 sièges.

A gauche, c'est la débâcle. Au siège du parti, rue Montgrand (6e), les militants font grise mine. Le parti socialiste et EELV, alliés au Front de gauche entre les deux tours, gardent seulement un secteur : le 8e de Samia Ghali (45 %). Selon les estimations, les socialistes auraient seulement 20 sièges au conseil municipal. Le député Patrick Mennucci, candidat socialiste, a été battu dans le premier secteur où il se représentait. Cette victoire assure à Dominique Tian le poste de premier adjoint. «J'ai toujours dit que si Dominique Tian battait Patrick Mennucci dans son secteur, il serait mon premier adjoint», indique Jean-Claude Gaudin. Selon les estimations, Tian l'emporte avec 44, 6 % des voix, contre 40, 5 % pour Mennucci, et 14, 9 % au candidat FN.

«Je souhaite de tout cœur que Marseille réussisse à gagner les épreuves, déclare Patrick Mennucci. J'ai bien compris que la droite va mouliner à l'envi que nous avons fait élire le FN», ajoute-t-il, parlant de la mairie du 7e secteur où les socialistes ont maintenu leur liste. Le FN compterait 20 sièges au conseil municipal. Autant que les socialistes.