Municipales 2014: «La droite sera à plus de 70 électeurs au conseil de Paris», affirme le directeur de campagne de NKM

INTERVIEW Jean-Didier Berthault, co-directeur de campagne de Nathalie Koscuisko-Morizet, décrypte les résultats du second tour des municipales à Paris...

Propos recueillis par Fabrice Pouliquen
— 
Jean-Didier Berthault, codirecteur de campagne de NKM lors de la campagne municipale à Paris le 30 mars 2014.
Jean-Didier Berthault, codirecteur de campagne de NKM lors de la campagne municipale à Paris le 30 mars 2014. — ERIC FEFERBERG

Même si elle n’a pas réussi à remporter la Mairie de Paris, le camp de NKM (UMP) estime avoir réussi une bonne campagne. Surtout au vu des résultats obtenus dans certains arrondissements de la capitale où la droite a progressé. Jean-Didier Berthault, codirecteur de campagne de la candidate UMP, revient sur ce scrutin.

Vous assurez avoir gagné des électeurs au conseil de Paris. Combien en espérez-vous dans la prochaine mandature?

Nous misons sur plus 70 électeurs selon nos estimations actuelles pour une majorité à 82. Nous étions à 61 électeurs dans la précédente mandature. Quoi qu’il en soit, la majorité d’Anne Hidalgo sera toute relative dans ces six années à venir.

Connaissez-vous désormais avec certitude le résultat des élections dans le 4e arrondissement?

Je viens d’apprendre que les résultats définitifs ont été proclamés par la mairie du 4e arrondissement. Mais ils sont contestés et nous avons l’intention de déposer un recours. Vincent Roger [le candidat UMP] sera le maire du 4e arrondissement. Je n’en doute pas.

Pourquoi contestez-vous ces résultats?

Les scores sont très serrés et le comptage des voix fait par les assesseurs de notre candidat différait des résultats officiels. Par ailleurs, il y a eu des affichettes diffamatoires à l’encontre de notre candidat apposées sur des panneaux électoraux la veille du scrutin. Ce qui est illégal.