Pessac (Gironde) passe à droite

MUNICIPALES Nouveau coup de théâtre sur la Communauté urbaine de Bordeaux: Pessac passe à droite...

Mickaël Bosredon
— 
Franck Raynal, candidat UMP à Pessac
Franck Raynal, candidat UMP à Pessac — Dominique Le Lann

«Le maire sortant Jean-Jacques Benoît (PS) m’a appelé pour me féliciter, et me dire que cette fonction appelait beaucoup de travail…» Le candidat de l’UMP Franck Raynal a été élu dimanche soir à l’issue du second tour maire de Pessac, troisième ville de la Communauté urbaine de Bordeaux avec près de 60.000 habitants. C’est un bastion de la gauche, anciennement détenu par l’actuel président de la région Aquitaine, Alain Rousset (PS), qui tombe donc entre les mains de la droite. Six villes de la CUB ont en tout basculé à droite à l’issue de ces municipales.

Très ému, Franck Raynal a déclaré à 20 Minutes qu’il s’agit de «l’aboutissement d’un travail collectif de plusieurs années.» C’est la deuxième fois que le candidat se présentait aux élections. «C’est une vraie équipe qui arrive à la tête de la mairie», insiste-t-il.

«La première chose que je ferai, c’est un audit financier des comptes de la ville, comme je l’avais annoncé» ajoute le nouveau maire. «Il faut qu’on dégage des marges de manœuvre.»