Municipales 2014: A Paris, Anne Hidalgo bat Nathalie Kosciusko-Morizet et annonce sa victoire

POLITIQUE La candidate socialiste termine loin devant sa rivale de l’UMP après le second tour des municipales à Paris selon les premières estimations…

Jerome Comin
— 
La candidate socialiste à la mairie de Paris, Anne Hidalgo, dans un bureau de vote parisien le 30 mars 2014
La candidate socialiste à la mairie de Paris, Anne Hidalgo, dans un bureau de vote parisien le 30 mars 2014 — Joël Saget AFP

Elle a réussi son Paris. Selon les dernières estimations Ifop pour iTélé et 20 Minutes, Anne Hidalgo est la nouvelle maire de la capitale. La candidate socialiste devancerait ainsi sa rivale UMP Nathalie Kosciusko-Morizet sur l’ensemble de la capitale avec 54,50 % des voix. NKM n’a donc pas réussi à renouveler la surprise du 1er tour où elle avait fini devant Hidalgo.

Le 14e arrondissement reste à gauche

Mais l’indicateur le plus marquant de cette soirée électorale qui assure de façon quasi définitive la victoire de la gauche à Paris reste les résultats du 14e arrondissement, essentiel pour la droite si elle souhaitait reprendre la capitale. NKM, qui s’y présentait, se retrouve avec 45,40 % des voix devancée par la candidate socialiste Carine Petit (54,60 %).

>> Retrouvez les résultats de votre ville ici

Ian Brossat, porte-parole d’Anne Hidalgo a d’ailleurs confirmé cette victoire sur Twitter en déclarant qu’il s’agit d’une «Magnifique victoire de la gauche rassemblée avec @Anne_Hidalgo. Heureux que Paris reste fidèle aux valeurs de progrès et de justice.»

 

Magnifique victoire de la gauche rassemblée avec @Anne_Hidalgo. Heureux que Paris reste fidèle aux valeurs de progrès et de justice.
— Ian Brossat (@IanBrossat) March 30, 2014

 

Quelques minutes plus tard, c'est Anne Hidalgo qui a twitté une photo et un message pour le moins limpide.

 

Merci Paris ! pic.twitter.com/fLIxl6oH6X
— Anne Hidalgo (@Anne_Hidalgo) March 30, 2014

 

«C’est une insurrection démocratique, éclate Jean-Louis Missika, co-directeur de campagne de la candidate socialiste. Nous avions un bon bilan, un bon projet et une bonne campagne. Si on est sur cet écart là sur la capitale, c’est rassurant pour les 4e, 9e et 14e arrondissements. Cette victoire est éclatante dans un contexte de raz-de-marée de la droite.»