Municipales 2014: Revivez le débat entre Hidalgo et NKM en direct

Jérôme Comin et Oihana Gabriel pour le live
— 
Montage de deux portraits d'archives de Anne Hidalgo le 29 janvier 2014 à Paris, et de Nathalie Kosciusko-Morizet le 6 janvier 2014 à Paris
Montage de deux portraits d'archives de Anne Hidalgo le 29 janvier 2014 à Paris, et de Nathalie Kosciusko-Morizet le 6 janvier 2014 à Paris — Kenzo Tribouillard , Patrick Kovarik Pool

 

19h33: La synthèse en ligne très vite
Le débat est terminé, ce live également. Nous vous remercions de l'avoir suivi.
La synthèse de cet échange musclé sera en ligne ici dans quelques minutes.

19h06: Qui a gagné? Premiers éléments de réponse  
 19h01: Un débat chifoumi?
18h59: Le débat est fini
Et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il a été confus... Dur dur de s'écouter pour les deux candidates combatives et agressives. 
18h56: Attention conclusion!!!
Hidalgo: "Dimanche ils ont un choix, revenir à la régression celle portée par les barons qui vous soutiennent comme Tiberi. Ou le choix d'une ville qui ne cultive pas la peur de l'autre.

NKM: "Il y aura deux options: soit on se résigne à avoir du déclassement, une ville sale, où les impôts explosent. La promesse de Paris c'est une ville où on vient pour s'émanciper, pour trouver sa chance. Je ne propose pas de remplacer un clan par un autre. Dimanche, les Parisiens ont fait mentir les pronostics. Et j'en appelle à leur liberté. Ils auront l'occasion de dire à Hollande ce qu'ils pensent."


 

18h55: On baisse les indemnités de maire?
Hidalgo souligne qu'elles ont beaucoup baissé. NKM veut supprimer l'indemnité de représentation. "Et pour les députés?" tacle Anne Hidalgo.

18h53: si c'est la fin dimanche, direction les Maldives?
vous faites quoi si vous perdez?
"Je ne l'imagine pas!", réplique l'optimiste Anne Hidalgo.
"Je ne me pose pas la question. Je suis à fond dans ce que je fais."

18h53: Marc-Olivier Fogiel et Laurence Ferrari critiqués sur Twitter
18h51: Et les taxis?
"On nous dit qu'on ne comprend rien!" s'inquiète Marc Fogiel....
Quel que soit le thème les deux rivales ont du mal à s'écouter.
"Plus de taxis, en négociant avec eux, en passant au numérique", souligne Anne Hidalgo. "Mais pas de dérégulation."

18h46: Et les moments de grâce sur la ligne 13?
NKM veut l'automatisation sur la ligne 13. Hidalgo avance elle le prolongement de la 14 pour désengorger la 13, l'automatisation de la ligne 4 et boucler le tramway des maréchaux.
Sur le prix des transports en commun: gratuité pour les jeunes et les séniors pour NKM. "Votre gigantesque embouteillage ça ne sert de rien, c'est plus de stress, plus de pollution et moins de liberté", accuse NKM.
Hidalgo pose aussi les questions.... "Et pour les berges?" Mais NKM esquive. "Vous êtes obsédée par une arterre. "Non je suis obsédée par la qualité de l'air", rétorque Anne Hidalgo.
Et re-brouhaha...

18h46: «On ne comprend rien»
18h44: quid de la salle de shoot?
NKM rappelle son opposition au projet d'ouverture d'une salle de shoot. "Vous ne serez jamais ma porte-parole, les Parisiens seront assez grands pour comprendre votre incompétence."
Et Anne Hidalgo de défendre la salle de consommation à moindre risque, avec des médecins. "Il faut une loi", rappelle la candidate socialiste.


18h39: "On va faire la police", ironise Fogiel
"Dans le monde d'Anne Hidalgo, il n'y a pas de problème, tacle NKM. On comprend mieux que son programme ça soit les fontaines d'eau pétillante. "
Bataille de chiffre aussi sur le nombre de policiers. NKM conteste la baisse des effectifs de policiers.
"Le maire de Paris a cherché à se défausser sur la préfecture",
"On va faire la police", ironise Fogiel, fatigué par le brouhaha.
NKM rappelle qu'elle veut une police de quartier, "qui sera sur le terrain, doublé le nombre de caméras de proection." Hidalgo répète qu'elle ne veut pas d'une police municipale. 

18h37: Les critiques sur le débat nombreuses sur Twitter.

18h37: Est ce que sur la sécurité, le débat deviendra audible?
Anne Hidalgo conteste également les chiffres avancés par Fogiel sur l'insécurité à Londres... Décidément c'est la battle de chiffres et d'accusation de mensonges.
Elle rappelle qu'il y a 30.000 caméras sur Paris. Mais elle insiste sur le fait que la sécurité, ce sont des policiers. Elle attaque sur les "1.500 policiers de moins à Paris et du bidouillage sur les chiffres de la délinquance".
Et Fogiel de réinsister: ne parlez pas l'une sur l'autre!


18h35: Paris, ville de tours
Question urbanisme, NKM se montre claire: "Je suis contre les tours, je suis d'accord avec les Verts", interpelle NKM. Revenant sur la tour Triangle, elle rappelle l'opposition de Christophe Najdovski à ce projet dans le 15e.

18h31: Bordel en plateau
"Je fais le pari de l'électrique", complète Anne Hidalgo, une fois le brouhaha terminé. Et les péages? Seul sujet où les deux candidates sont d'accord: NON au péage.
NKM souhaite elle une piétonisation. "Madame Kosciusko-Morizet vous voulez être président de la RATP ou maire de Paris?", interpèle la candidate socialiste.
Marc Fogiel recadre: on s'écoute sinon on comprend rien à la radio...


18h29: Madame, vous ne manquez pas d'air
Anne Hidalgo réplique: "Madame, vous ne manquez pas d'air vous qui êtes la ministre du diesel et de l'enfumage. La question du diesel pose une question de santé publique. Vos zapa, aucune grande ville en France ne l'a appliqué. Moi je propose les transports collectifs. Et Hidalgo d'attaquer NKM pour son opposition au tramway."
Et à nouveau accusations de mensonge de part et d'autre...


18h26: Que faire pour réduire la pollution?
"Il faut mettre en place des mesures de lutte contre la pollution, souligne NKM. Je mettrai en place une mesure issue du Grenelle de l'environnement qui consiste à interdire la ville aux véhicules les plus polluants." Retrouvez notre zoom sur les propositions sur la pollution.
"Je mettrai fin à un mensonge. Il y a une personne qui a beaucoup fait pour le diesel c'est vous. Il y a un gouvernement qui a fait baisser le diesel, c'est le mien."

18h23: Et boum sujet brûlant sur les Roms
NKM évoque les réseaux de grand banditisme derrière ces Roms. "Je ferai appliquer les décisions de justice. Sinon le problème s'étend."
Anne Hidalgo nuance: "Les familles avec des enfants qui veulent s'intégrer, il faut les aider. En ce qui concerne les réseaux, là il faut les combattre."

18h19: "Vous cherchez du clivage idéologique, je cherche des solutions."
NKM réitère sa priorité pour le logement: "Je veux que la classe moyenne puisse se loger à Paris. La municipalité sortante n'a pas constuit. Elle est responsable de la hausse des prix. On peut construire au dessus des rails de Bercy, de Gare de L'est, on peut recouvrir le périphérique. »
Anne Hidalgo revient sur le blocage des logements sociaux dans le 16e. "Le projet de la gare d'Auteuil, est ce que vous le soutenez?", interroge la candidate PS. "C'est très illustratif. Vous cherchez du clivage idéologique, je cherche des solutions. Vous n'avez rien fait pour la classe moyenne."
C'est un peu confus ce débat...


18h17: Comment baisser les loyers à Paris?
Impuissante? Anne Hidalgo veut "construire 10.000 logements sociaux et intermédiaires par an. Je suis crédible parce que nous avons construit 70.000 logements sociaux depuis 2001, c'est 200.000 personnes qui ont pu rester à Paris". Elle parle aussi de transformation de bureaux en logements.
Elle veut créer une agence publique-privée pour favoriser la location. Elle redit son soutien à l'encadrement des loyers. Elle chiffre le budget logement à 2,5 milliards d'euros sur la mandature.

18h15: NKM veut baisser les impôts
Elle s'engage à baisser les impôts avec la "fin de la gabegie". Elle promet une baisse de 100 millions d'euros. Hidalgo sort aussi un tableau pour montrer la hausse des impôts à Longjumeau, ville où est maire NKM.


18h12: Et les impôts au fait?
Anne Hidalgo défend le bilan de Delanoë: "l'essentiel de notre investissement a été autofinancé, nous sommes classé comme ayant eu une très bonne gestion et les impôts à Paris sont les plus faibles."
NKM contrattaque en revenant sur le dérapage du budget des Halles et de la Philharmonie. "Le pire c'est le mensonge. Après avoir fait explosé les impôts depuis treize ans, vous avez demandé à des agents de travailler sur un projet" pour une hausse d'impôts. Une document qui serait à retrouver sur le site de campagne de NKM.

18h08: L'économie au cœur du débat
Sujet économie. NKM promet 100 millions de réduction d'impôts. Et souligne l'attractivité de Londres.
"Vous pourriez plutôt vous présenter à Londres", ironise la candidate socialiste. Aujourd'hui Paris est devant Londres en matière de création de start-up, d'attractivité touristique. Je crois dans les forces et dans les talents de Paris et des Parisiens. Je ne suis pas en faveur de la déréglementation du travail le dimanche."
"Vous avez changé cinq fois d'avis", dénonce NKM, qui souligne que beaucoup de jeunes préfèrent aller travailler ailleurs.
18h06: Deux rivales très en retard dans leurs arrondissements
Je prends tous les risques. Madame Hidalgo a subi un désaveu terrible dans le 15e, vingt points derrière mon candidat", souligne NKM. Et sa concurente de rappeler son large écart dans le 14e.

18h07: Vous suivez le débat? Réagissez aux propos des deux candidates dans les commentaires ou via contribution@20minutes.fr
18h05: Hidalgo parle de "grande confusion" dans le 12e
Anne Hidalgo critique le "manque de principe et grande confusion"
Et NKM de critique vivement l'accord avec les verts: "C'est pas un mariage mais un enterrement. vous vous déchiriez il y a une semaine "

18h04: NKM tacle tout de suite la statut d'héritière d'Hidalgo
«Ma différence, c'est mon rapport aux autres. je suis une femme indépendante. j'aurais pas voulu avoir des protecteurs comme vous qui avez été choisi par François Hollande puis par Delanoê. Ce qu'on conquiert a plus de valeur. Je n'aurai pas fait la réforme des rythmes scolaires.»
18h03: Pour NKM l'urgence c'est la révolution des horaires
"Une ville qui s'adapte au rythme de vie des Parisiens". NKM assure que sa première décision concernera les horaires des commerces, des crèches...

18h02: "Le logement c'est ma priorité" souligne Hidalgo
La première décision d'Hidalgo concernera le logement.


18h01: les deux animateurs rappellent le rapport de force
34,4% des voix pour Hidalgo/ 35% pour NKM. La candidate UMP finira le débat. Attention, questions en rafale.

18h00: Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet sont arrivées sur le plateau d'iTélé
Marc Olivier Fogiel et Laurence Ferrari vont animer ce débat de l'entre-deux tours. L'unique débat qui oppose les candidates UMP et PS à la Mairie de Paris.

Le face-à-face s’annonce tendu. Les candidates à la mairie de Paris Anne Hidalgo (PS) et Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) débattent pour la première et unique fois l'une face à l'autre ce mercredi soir, sur iTélé et RTL.

«C’est un moment de vérité»

Cinq thèmes seront abordés: économie et fiscalité, logement, sécurité, environnement et urbanisme, transports. «C’est un moment de vérité […] On va enfin pouvoir demander à Anne Hidalgo des éclaircissements sur ses contradictions», a déclaré à l’AFP le conseiller politique de Nathalie Kosciusko-Morizet, Jérôme Peyrat.

A de nombreuses reprises, la candidate UMP a accusé sa rivale socialiste de «fuir le débat», Anne Hidalgo n’ayant pas souhaité participer à plus d’une confrontation avec tous les candidats avant le premier tour, et à plus d’un débat dans l’entre-deux-tours.

«Ce qu’on attend, c’est une clarification des positions de Nathalie Kosciusko-Morizet, a de son côté affirmé à l’AFP le codirecteur de campagne d’Anne Hidalgo, Jean-Louis Missika. Son projet est très flou, il y a des zones d’ombre sur le logement social. On lui demandera aussi des explications sur son accord avec Tiberi, et sur les magouilles dans le 12e.»