Municipales: Le FN fusionne ses listes avec la droite dans deux villes en Moselle et dans le Val-de-Marne

POLITIQUE A Villeneuve-Saint-Georges, onze personnes FN figureront sur la liste du candidat divers droite…

E.O. avec AFP

— 

La président du Front national Marine Le Pen, le 23 mars 2014.
La président du Front national Marine Le Pen, le 23 mars 2014. — COLLOT HENRI/SIPA

Coup de tonnerre à droite. Deux listes du Front national qui se sont maintenues pour le second tour vont fusionner avec des listes divers droite, dans le Val-de-Marne et en Moselle, a annoncé Marine Le Pen lors d’une conférence de presse. En fin d’après-midi, Jean-François Copé a annoncé que tout colistier UMP présent sur une liste fusionnée serait exclu du parti.

La première fusion se passe à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne, 33.000 habitants), où la liste FN est arrivée en troisième position (26,07 %), derrière une liste de gauche (38,88 %) et une autre conduite par le candidat divers droite Philippe Gaudin (31,80 %). La seconde concerne une comme de 5.500 habitants de Moselle, L’Hôpital.

«L’UMP et l’UDI lui retirent immédiatement leur soutien»

Philippe Gaudin, candidat divers droite à Villeneuve-Saint-Georges a confirmé qu’il accueillait sur sa liste une bonne partie de la liste conduite par Dominique Joly (FN). Il y aura 11 personnes FN sur la nouvelle liste qu’il conduit (sur 39 personnes en tout), qui a été déposée en préfecture en milieu d’après-midi.

«L’UMP et l’UDI lui retirent immédiatement leur soutien», a réagi auprès de 20 Minutes le sénateur Roger Karoutchi, vice-président de l’UMP. «Et la fédération du Val-de-Marne appelle tous les membres de la liste de Philippe Gaudin à refuser cette union sous peine d’être exclu de ces deux partis». D’ailleurs, le numéro 2 de la liste, l’UDI Eric Colson «s’est retiré», a déclaré à l’AFP Yves Jégo, un des dirigeants du parti de Jean-Louis Borloo.

Soutien du FN à une liste divers droite à Sevran

A L’Hôpital (Moselle), le FN, arrivé en seconde position, fusionnera avec la liste divers droite de Jean-Marcel Labach (arrivée 4e) pour empêcher la victoire de la liste de gauche qui était en tête dimanche. Le candidat FN, Jean-Claude Dreistadt, sera tête de liste.

Marine Le Pen a par ailleurs annoncé le soutien du FN à la liste divers droite conduite par Philippe Geoffroy à Sevran (Seine-Saint-Denis), numéro trois du premier tour avec 13,48 %. Un frontiste est deuxième de liste. Le FN participera à 328 seconds tours dimanche.