VIDEO. PS-UMP: Le Front républicain vacille

ELECTIONS Pour empêcher le Front national de conquérir plusieurs mairies en France, le PS et l'UMP n'adoptent pas la même méthode...

Maxime Deloffre

— 

Harlem Désir préconise le désistement pour contrer le FN
Harlem Désir préconise le désistement pour contrer le FN — 20 Minutes

Halte au Front national. Le PS et l’UMP entendent bien contrer les candidats soutenus par Marine Le Pen, mais les deux partis ne sont pas sur la même longueur d’onde.

Harlem Désir a d’ores et déjà appelé de ses voeux plusieurs candidats à se désister, dans le cas où la liste de gauche terminait troisième, au mieux, du premier tour. Le Premier secrétaire du PS espère ainsi faire barrage au FN dans la course à la mairie. Même si certains candidats rechignent à quitter prématurément les élections.

À l’UMP, la technique dite du «front républicain» ne fait pas l’unanimité. Jean-François Copé, son président, et Christian Jacob, président du groupe à l’Assemblée, se dirigent vers le «ni-ni». Ni vote PS, ni vote FN, et aucun candidat du parti n’est appelé à se retirer.

Une décision qui pourrait favoriser la «menace» FN, selon les termes d’Harlem Désir, et porter ses candidats à la victoire dimanche.