Lyon: Collomb obtient le soutien des Verts

MUNICIPALES Le maire socialiste a trouvé un accord avec les candidats écologistes...

A Lyon, Caroline Girardon

— 

Le maire de Lyon, Gérard COLLOMB (PS), le 4 février 2013. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES
Le maire de Lyon, Gérard COLLOMB (PS), le 4 février 2013. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES — Cyril Villemain / 20 Minutes

Visage fermé, Gérard Collomb, (PS) ne s’est pas éternisé devant la presse dimanche soir. Très vite, il est parti entamer des négociations avec les écologistes en vue du second tour. Car, le maire sortant, qui n’a pas obtenu les scores escomptés, le sait : pour conserver son fauteuil et surtout sauver sa majorité au Grand Lyon, il lui faut rassembler.

La liste Front de gauche, qui a récolté 7,5 % des suffrages, a d’ores et déjà refusé toute tractation par solidarité envers Nathalie Perrin-Gilbert, arrivée en tête du 1er arrondissement, que le maire de Lyon voulait écarter. «Il apparaît que Gérard Collomb propose une alliance à la carte», se justifient les deux partis. Evoquant un «manque de respect», ils ont décidé de maintenir leurs candidats dans le 1er et le 4e arrondissement.

Michel Havard (UMP) ironise

Le maire socialiste donc a misé sur une alliance avec les Verts. Un accord a été trouvé lundi soir sans pour autant que les détails soient dévoilés. Odile Belinga (PS) pourrait faire les frais de cette union dans le 1