Le nouveau conseil de Bordeaux se réunira vendredi

MUNICIPALES Après la réelection d'Alain Juppé dès le premier tour avec 60,95%, la droite renforce sa présence au conseil de Bordeaux...

Elsa Provenzano

— 

Le conseil municipal de Bordeaux, le 24 février 2014
Le conseil municipal de Bordeaux, le 24 février 2014 — T.Sanson/Mairie de Bordeaux

A Bordeaux, les élections ont rebattu les cartes en faveur de la droite qui prend 52 sièges sur les 61 du conseil municipal. La gauche ne décroche que 7 sièges, contre 9 auparavant.

Parmi eux, cinq socialistes dont Vincent Feltesse, tête de liste et Michèle Delaunay, ministre déléguée aux personnages âgées. Emmanuelle Ajon et Matthieu Rouveyre, tous les deux socialistes, sont réélus. Pierre Hurmic (Europe Ecologie les Verts) garde aussi sa place au conseil. Du côté des nouveaux, on trouve Delphine Jamet (EELV), et Nicolas Guenro, directeur de Citiz.

Le PC perd ses deux sièges au conseil

Avec un score de 4,6 %, les communistes perdent leurs deux sièges. Et le score de 6,06 % du Front National lui permet de revenir au conseil. Jacques Colombier, tête de liste à Bordeaux, a déjà été conseiller municipal de 1989 à 2008. Il siégera avec sa co-listière, Catherine Bouilhet, gérante de société. «On ne sera pas dans une opposition systématique mais constructive. En 1995 j’avais voté le réaménagement des quais», commente Jacques Colombier.

Parmi les nouvelles têtes dans le camp Juppé, Edouard du Parc, co-fondateur de La Manif pour tous en Gironde: «Je ne sais pas encore quelles seront mes fonctions. Je suis intéressé par tout ce qui concerne la famille, le mariage et l’enfance. Je veux faire partager mon point de vue.»

La première séance du conseil aura lieu dès ce vendredi à 10h, et sera consacrée à l’élection du maire.