Cannes: Une partie à trois au second tour

MUNICIPALES Aucun des candidats ne souhaite fusionner...

A Nice, Fabien Binacchi

— 

Lisnard a obtenu 48,8 % des voix.
Lisnard a obtenu 48,8 % des voix. — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Aucune alliance, aucun mariage. Les deux UMP David Lisnard (48, 8 %) et Philippe Tabarot (26, 72 %) ainsi que la Frontiste Catherine Dorten (14, 77 %) retrouveront les urnes chacun de leur côté, dans une triangulaire, dimanche à Cannes. Le 1er adjoint sortant, en bonne place pour l'emporter, appelle tous les Cannois, « qu'ils aient voté pour d'autres candidats ou se soient abstenus, à s'unir » autour de lui. Philippe Tabarot, sonné « par des résultats qui ont surpris tout le monde », et Catherine Dorten ont de leur côté écarté l'éventualité d'un accord. Le premier, qui espère « rassembler les électeurs de toutes les sensibilités », repart avec « la même liste de 49 colistiers et le même projet, centré sur les problématiques locales ».

Pas de « magouilles »

« Je ne me lancerai pas dans des»magouilles«», souffle aussi la seconde. Catherine Dorten (FN), qui permettra au parti de faire son retour au conseil municipal, se projette déjà sur une victoire de David Lisnard. « J'aimerai qu'il me confie des dossiers. Je proposerai une opposition constructive, à l'inverse de Monsieur Tabarot », a déclaré la candidate à 20 Minutes, lundi. La gauche, absente du second tour, n'aura en revanche plus d'élus sur les bancs de l'assemblée cannoise. « Et ce ne sera pas une très bonne chose pour la démocratie », regrette la tête de liste PS Anne Majri (6, 24 %). Comme le candidat Front de gauche (3, 44 %), elle ne donnera pas de consigne de vote.