Béziers : Robert Menard en tête au premier tour

Souhir Bousbih
— 
Robert Ménard, tête de liste aux municipales à Béziers en mars 2014, ici le 6 juin 2013 dans la ville.
Robert Ménard, tête de liste aux municipales à Béziers en mars 2014, ici le 6 juin 2013 dans la ville. — ALAIN ROBERT/APERCU/SIPA

Favori dans les sondages, Robert Menard les a surpassés ce dimanche en récoltant presque 45% des voix, loin devant son concurrent UMP Elie Aboud (30,3%) et le socialiste Jean-Michel du Plaa (18,6%). Sur sa page Facebook, le candidat a remercié ses électeurs et les a appelés à en finir avec «le système Aboud/Couderc qui a appauvri (notre) ville, tué son centre, augmenté les impôts et qui a été incapable de lutter contre l’insécurité...»

De son côté, Elie Aboud n’en mène pas large et accuse le coup: «Les résultats sont mauvais, c’est un cri de contestation et de colère». Dans les colonnes du Midi Libre, il assure que sa liste «sera remodelée» avant dimanche prochain, pour «envoyer un message fort aux Bitterois».

Front Républicain en vue?

Jean-Michel du Plaa, quant à lui, reconnait que «la gauche seule ou la droite seule auront des difficultés à empêcher l'arriver du Front national». Pourtant, le socialiste n’est pas prêt à une fusion, craignant «la disparition de la gauche au conseil municipal». Le scénario qui se profile pour dimanche serait donc bel et bien une triangulaire, où Robert Menard sortirait, vraisemblablement, gagnant.