Premier tour des municipales: La participation s'élève à 23,16% à midi

POLITIQUE Le chiffre de l'abstention est une des inconnues de ce scrutin...

E.O. avec AFP

— 

Des électeurs dans un isoloir, le 23 mars 2014 à Paris.
Des électeurs dans un isoloir, le 23 mars 2014 à Paris. — Remy de la Mauviniere/AP/SIPA

La participation pour le premier tour des municipales s'élèvait à midi ce dimanche à 23,16%, selon le ministère de l'Intérieur.

>> Suivez ce premier tour en direct par ici

 

Lors des dernières municipales il y a six ans, la participation sur l'ensemble de la journée avait atteint 66,5% soit un taux d'abstention de 33,5%, jamais vu à l'époque pour un tel scrutin. Cette année les instituts de sondage anticipent une abstention autour de 40%. Les bureaux de vote ferment entre 18h et 20h.

Des «gros départements» en net recul

En Nouvelle-Calédonie, où en raison du décalage horaire le vote du premier tour est déjà clos, la participation s'affichait une heure avant la fermeture à 53,5%, contre 54,3% à la même heure il y a six ans. A La Réunion, en avance de trois heures sur Paris, elle s'élevait à 12h, en heure locale, à 23,23% contre 27,70% au premier tour de 2008.

En métropole, certains gros départements enregistraient des reculs semblables, comme l'Hérault (25,5% de participation à 12h00 contre 30,93% en 2008) ou le Rhône (25,52% contre 30%). En région Paca, le chiffre global était de 25,27% contre 27,28% en 2008.

A Paris, la participation atteignait 13,73% «en fin de matinée», selon la préfecture de région, contre 13,1% au même moment en 2008.

 

Les Alpes-Maritimes, le Vaucluse et la Saône-et-Loire offraient également des contre-exemples, avec des électeurs davantage mobilisés, dans des proportions variables (24,58% contre 22,66% en 2008 dans le premier cas, 32,18% contre 26,40% dans le second, 28,51% contre 26,37% dans le troisième).