Municipales 2014: Deux Roumains sur les listes de Marine Le Pen… ça chauffe entre EELV et PS à Paris…

JOURNAL DES MUNICIPALES Polémiques, petites phrases, insolites, off… Toutes les infos qui font la campagne au quotidien à retrouver tous les jours sur «20 Minutes»…

M.P.

— 

Marine Le Pen, la présidente du Front national, le 21 janvier 2014 à Paris.
Marine Le Pen, la présidente du Front national, le 21 janvier 2014 à Paris. — AFP PHOTO/BERTRAND GUAY

Des Européens sur les listes de Marine Le Pen

Au moins 80 étrangers communautaires figurent sur les listes Rassemblement Bleu Marine (RBM) soutenues par le FN. On y trouve notamment une vingtaine de citoyens portugais, mais aussi des Espagnols et deux Roumains (dans le Rhône et les Pyrénées-Orientales) et un Bulgare.  «A partir du moment où la loi est là, il n'y a pas de raison de ne pas permettre à un certain nombre de personnes d'en profiter. Je connais moi-même un Belge qui est sur les listes du Front», a justifié lundi la présidente du FN, Marine Le Pen, lors d'une conférence de presse à Saint-Gilles (Gard). Notons toutefois que le FN est opposé au droit de vote des étrangers en France… qu’ils soient originaires de l’Union européenne ou pas.

Entre écologistes et socialistes, ça chauffe toujours à Paris

La faute aux particules fines? A la température anormalement élevée? En tout cas, ça a chauffé ce week-end entre Anne Hidalgo et EELV, en particulier son adjoint aux transports Pierre Serne, au sujet d’une commande de bus au diesel… La première accusant le second d’avoir voté cette commande, le second récusant l’affirmation. Le tout, avec le grand de sel de Cécile Duflot qui crie au «scandale» au sujet de la candidate PS. Et ce lundi, c’est Jean-Vincent Placé qui en a rajouté une couche. «Que des personnes qui n’ont rien fait pendant 10 ans, se réveillent à 4 mois d’une élection, c’est une chose. Les dernières déclarations démontrent un état de fébrilité. Il y a une inquiétude par rapport à l’abstention. On voit la réalité du sang-froid. Mais ce n’est pas comme ça qu’on mobilise les abstentionnistes», a affirmé le sénateur écologiste sur LCP, parlant de «polémique inutile»

Une liste du FN invalide dans le Val-d’Oise pour cause de décès?

Une femme de 96 ans figurait en 32e position de a liste du candidat du Rassemblement bleu marine (soutenu par le FN) d’Enghien-les-Bains. Or, cette vieille dame est décédée le 18 février dernier sans que la tête de liste, Jean-Michel Dubois, ne soit au courant, révèle France Bleu IDF. «J'étais en voyage en outre-mer et personne ne m'a prévenu»,  assure celui qui est aussi secrétaire national du FN à l'Outre-Mer. Pourtant le décès est intervenu trois semaines avant la clôture des listes électorales. La liste peut-elle être invalidée? Non, d’après un expert interrogé par la radio locale, puisque le préfet l’a déjà validée.

Europe 1, le coup de com de trop?

Plutôt que de voir s’étaler le visage des candidats aux municipales sur les panneaux électoraux, les passants ont pu observer le portrait des animateurs vedette d’Europe 1 dans une quinzaine de grandes villes. Un coup de promo de la station dénoncé dès vendredi par le parti Pirate, et dont la radio est très fière, à en croire son directeur de la communication de la radio. D’autant que la pratique est interdite et passible d’une amende. Probablement pas grand-chose pour la radio, mais beaucoup pour les petits partis qui financent eux-mêmes leur campagne.