Municipales 2014: Sarkozy au soutien de NKM… Hidalgo à table avec des dissidents UMP

JOURNAL DES MUNICIPALES Polémiques, petites phrases, insolites, off… Les infos qui font la campagne au quotidien à retrouver tous les jours sur «20 Minutes»...

M.P. et J. C.

— 

Nicolas Sarkozy, entouré de Jean-Pierre Raffarin et Nathalie Kosciusko-Morizet, à l'aéroport Haneda de Tokyo, le 31 mars 2011.
Nicolas Sarkozy, entouré de Jean-Pierre Raffarin et Nathalie Kosciusko-Morizet, à l'aéroport Haneda de Tokyo, le 31 mars 2011. — K.NOGI / AFP

Anne Hidalgo passe à table avec les dissidents UMP de Paris

La photo risque de rester en travers de la gorge de NKM. A l’occasion du repas qui a conclu le dernier conseil de Paris de Bertrand Delanoë, Anne Hidalgo, candidate à la Mairie de Paris PS, a mis sur son compte Twitter une photo où on la voit à table avec Géraldine Poirault-Gauvin et Jean Tiberi, deux dissidents UMP pour les municipales.

La première se présente en effet contre l’actuel maire UMP du 15e arrondissement Philippe Goujon et le second appuie la candidature de son fils dans son fief du 5e face à Florence Berthout, officiellement investie par NKM. Si dans l’entourage d’Anne Hidalgo, on assure «qu’il s’agit juste d’un salut républicain de la part de la candidate socialiste à d’autres élus parisiens», il est fort probable que cette photo ne soit pas du goût de Nathalie Kosciusko-Morizet.

Nicolas Sarkozy au soutien de NKM

Depuis longtemps, bruisse la rumeur que Nicolas Sarkozy pourrait s’engager en faveur de la campagne de Nathalie Kosciusko-Morizet, en grande difficulté à Paris. D’après BFMTV, l’ex-chef de l’Etat sera présent ce lundi soir au premier meeting de campagne de la candidate UMP, au gymnase Japy, dans le 11ème arrondissement. Pas sûr que cela suffise pour remettre à flot la barque NKM.

Le dircom du MoDem soutient Hidalgo

Matthieu Lamarre ne va pas faire que des heureux dans son parti, qui a conclu difficilement une alliance avec l’UDI de Borloo. Le dircom du MoDem a en effet annoncé dans une interview parue lundi dans Metronews qu’il soutenait la candidate socialiste Anne Hidalgo alors même que Marielle de Sarnez, la vice-présidente du MoDem, figure sur les listes d’union de NKM pour l’UMP. Matthieu Lamarre s’inquiète de l’incohérence du programme de NKM avec des promesses d’économies et des services plus importants: «Rien n’est chiffré, rien n’est étudié… Il y a une légèreté de son côté qui est inquiétante.» Rappelons que Matthieu Lamarre n’est pas le premier cadre du MoDem à rejoindre Anne Hidalgo: son prédécesseur à la com, Jean-François Martins, avait déjà fait ce choix. Ce qui lui a valu une exclusion d’un an…

Dernier conseil municipal pour Delanoë

C’est un jour à marquer d’une pierre blanche pour Bertrand Delanoë, qui préside ce lundi son dernier Conseil de Paris, après 13 ans à l’Hôtel de Ville. Lui a affirmé ne pas ressentir de «nostalgie» et dit sa volonté de travailler jusqu’au bout. «On doit finir beaucoup de choses en termes de crèches, d'équipements, il y a le Carreau du Temple à livrer, ce n'est pas le dernier jour de travail. Le dernier jour de travail c'est le 6 avril», a-t-il déclaré lundi matin.

Patrick Mennucci propose le rassemblement à Pape Diouf

Le candidat PS à la mairie de Marseille, Patrick Mennucci, ne perd pas le nord: alors qu'un sondage Ifop pour 20 Minutes/I-Télé crédit Pape Diouf de 4% d’intentions de vote, le socialiste propose à l’ex-président de l’OM de le rejoindre. «Je lui propose toujours le rassemblement. J’espère qu’il saisira cette opportunité de changer le destin de Marseille car nous partageons le constat d’une ville fracturée par 19 ans de mandature par le maire sortant», a-t-il dit dans un chat organisé à la rédaction de 20 Minutes. Par ailleurs, il a rappelé qu’il ne cessait «de réclamer un débat avec M. Gaudin qui [le] fuit tel une murène recroquevillée dans son trou».