Municipales 2014: Collomb en tête à Lyon… L’apéro de la discorde à Périgueux…

JOURNAL DES MUNICIPALES Polémiques, petites phrases, insolites, off… Toutes les infos qui font la campagne au quotidien à retrouver tous les jours sur «20 Minutes»...

M.P.

— 

Le maire de Lyon, Gérard COLLOMB (PS), le 4 février 2013. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES
Le maire de Lyon, Gérard COLLOMB (PS), le 4 février 2013. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES — Cyril Villemain / 20 Minutes

L’apéro de trop pour un candidat Front de gauche

Maurice Melliet, militant du Parti de gauche pressenti pour mener une liste aux municipales à Périgueux (Dordogne), a été désavoué par son parti. La raison? Il a pris un apéritif, un verre de whisky, avec le candidat divers droite à sa permanence, après une distribution de tracts sur le marché. «Je ne me suis même pas posé la question, ni vu où pouvait être la faute. Ce sont des gens que je connais depuis trente ans, avec qui j'ai travaillé, je suis dans des associations, j'ai des amitiés fortes. J'allais d'un seul coup me détourner?» a interrogé le militant de 69 ans. L'apéro a été mentionné de façon anodine dans la presse, mais relayé à la direction du PG, qui n'a guère goûté notamment la présence d'Yves Guéna, gaulliste historique de 91 ans et ancien maire de Périgueux. Un communiqué lundi de la coprésidente du PG Martine Billard a désavoué Maurice Melliet. «Le Parti de gauche n'accepte aucune collusion ou arrangement, de quelque sorte que ce soit, avec la droite à Périgueux comme ailleurs dans le pays», poursuit le PG, qui en «tire les conséquences: Maurice Melliet n'est pas et ne sera pas le candidat du parti à Périgueux».

Collomb fait la course en tête à Lyon

Le sénateur-maire PS de Lyon (Rhône), Gérard Collomb, est bien placé pour rempiler. D’après un sondage Ifop paru ce mercredi dans Mag2Lyon, le maire sortant est crédité de 36% des intentions de vote au premier tour. C'est six points de moins que lors d'un précédent sondage réalisé par l'Ifop pour le même magazine en septembre dernier. Au second tour, curieusement, alors que le FN semble en mesure de se maintenir, le sondage n'envisage qu'un duel entre un Gérard Collomb rassemblant toute la gauche et Michel Havard, dont le maire sortirait vainqueur avec 57% des intentions de vote.

Le «Game of Thrones» du 93

«Winter is coming» en Seine-Saint-Denis. L’UDI du 93 a lancé un clip de campagne pour les municipales basé sur la célèbre série «Game of Thrones». Accompagnée de la musique du générique, on y voit défiler les différents candidats du parti centriste comme Jean-Christophe Lagarde, patron de l'UDI départementale, qui se présente à Drancy. «Il y a une similitude entre la vie politique dans le 93 et la bataille entre les quatre familles du trône de fer, explique à France 3 Ile-de-France Stéphane Salini, président du groupe UDI au conseil général de Seine-Saint-Denis, qui a eu l'idée de la campagne. Je verrai bien Claude Bartolone en Tywin Lannister du département et le PC, la famille déchue des Targaryens.» Il en profite au passage pour ranger l'UDI du côté des (gentils, dans la série) Stark.

Premier meeting de campagne pour Hidalgo

La candidate PS à Paris a tenu son premier meeting mardi soir, dans le 20e arrondissement de Paris, arrondissement où est implantée Danielle Simonnet, la candidate du Parti de gauche. La socialiste s’en est pris de manière à peine voilée à son adversaire, critiquant ceux qui «veulent nationaliser le débat». «La question qui nous est posée est bien celle du devenir de Paris et de notre vie quotidienne (...) On nationalise le débat, super, et on passe à côté de Paris? Paris ne mérite pas qu'on ait un débat sur Paris?» a interrogé la première adjointe du maire de Paris Bertrand Delanoë. «On va nous dire (...) il y a une échéance en 2014, mais vous allez vous intéresser à autre chose, et on va sanctionner un gouvernement? (...) C'est quoi cette approche de la démocratie? Il y aura une élection présidentielle en 2017, des élections législatives (...) Là c'est une élection capitale pour une ville capitale. C'est l'élection municipale. Tous ceux et celles qui viennent vous raconter autre chose se moquent de vous», a encore taclé la favorite à la succession de Delanoë.