Patrick Balkany s'emporte face à BFMTV... et prend la caméra d'un journaliste

C. B.

— 

Patrick Balkany, le 17 octobre 2012.
Patrick Balkany, le 17 octobre 2012. — ANTONIOL ANTOINE/SIPA

Il y a des sujets qui fâchent. Par exemple, Patrick Balkany devient très susceptible lorsque l’on évoque les informations judiciaires pour blanchiment de fraude fiscale et pour détournement de fonds publics dont il fait l’objet avec son épouse.

Alors, quand un journaliste de BFMTV lui pose quelques questions sur ses démêlés avec la justice, le maire sortant de Levallois, en campagne pour un cinquième mandat, l’expulse manu militari de sa permanence, avant de le poursuivre sur le trottoir et de lui prendre sa caméra, en proférant quelques gros mots au passage.

Patrick Balkany regagne alors son local, avant de s’isoler dans une petite salle où il tente d’enlever la bande de la caméra… Qui filme toujours, notamment les appels au calme et à la raison répétés de son épouse Isabelle. Cinq minutes plus tard, c’est d’ailleurs elle qui rapporte, la mine contrite, la caméra au journaliste.