VIDEO. A Nice, tous les regards rivés sur l'Eco-vallée et son objectif de 50 000 emplois

ÉCONOMIE e projet de 10.000 hectares vise vise 40.000 à 50.000 emplois en trente ans...

Jean-Alexis Gallien-Lamarche

— 

Le quartier Nice-Meridia (archives).
Le quartier Nice-Meridia (archives). — J. C. Magnenet / ANP / 20 Minutes

L'«opération d'intérêt national» vise 40 000 à 50 000 emplois en trente ans. Alors autant dire que les regards de tous les candidats sont tournés sur la rive du Var, vers cette « Eco-Vallée ».

Lancé par l'ancien maire de Nice, Jacques Peyrat, le projet de 10 000 hectares permettrait à une plus courte échéance la création de «20 000 à 25 000 emplois, d'ici à quinze ans», assure Pascal Gauthier, directeur général de l'Etablissement public d'aménagement, qui gère le dossier. Après le lancement du quartier Nice-Meridia, le projet a pris un tournant l'été dernier avec les premiers coups de pioche du Grand Arénas, un centre d'affaires international de 50 hectares à quelques pas de l'aéroport de Nice.

#MonVote2014 : Mairies et entreprises, l'alliance nécessaire - Le 04/02/2014 à 16h00

 

«Un secteur stratégique», pour Pascal Gauthier qui y voit la locomotive du projet autour d'un quartier «vivant, innovant et éco-exemplaire». Avec un pôle d'échange multimodal (qui regroupera trains et TGV, une gare routière, le tramway…) et un parc d'expositions de 65 000 m2. «On veut faire des quartiers où l'on peut se promener, faire ses courses, explique le responsable. Mais ce sont des opérations à très long terme». D'ici là, les candidats et le futur maire devront explorer d'autres pistes.