Municipales 2014: Harlem Désir veut «conserver nos villes» à gauche et «en conquérir beaucoup d'autres»

POLITIQUE Il a cité en particulier «Marseille» comme objectif de conquête...

avec AFP

— 

Harlem Désir, durant les voeux à la presse du PS à Paris, le 16 janvier 2014.
Harlem Désir, durant les voeux à la presse du PS à Paris, le 16 janvier 2014. — MEUNIER AURELIEN/SIPA

Harlem Désir, premier secrétaire du PS, a affirmé samedi que le parti avait pour ambition de «conserver nos villes» déjà à gauche et d'en «conquérir de nouvelles», «beaucoup d'autres» lors du scrutin municipal fin mars.

«Nous y allons, à ces élections municipales, avec non seulement l'ambition de conserver toutes nos villes à gauche mais aussi d'en conquérir de nouvelles», «beaucoup d'autres», a déclaré le patron du PS devant la presse à son arrivée au rassemblement annuel des secrétaires de section à la Mutualité à Paris.

Il a cité en particulier «Marseille» comme objectif de conquête. Le candidat Patrick Mennucci, qui a pris la parole à la tribune, a d'ailleurs été encouragé par une large ovation des militants de la salle.

«Se mobiliser toujours contre l'abstention»

Aux municipales, «nous y allons avec la confiance du bilan de nos maires et de la qualité de nos projets», a ajouté Harlem Désir.

A la question de savoir s'il ne craignait pas un vote sanction du gouvernement, il a répondu: «il faut se mobiliser toujours contre l'abstention. Et c'est l'objet de cette réunion, mobiliser les socialistes, ils le sont sur le terrain pour la dernière ligne droite de ces élections». «Nous sommes mobilisés», a-t-il martelé.

Harlem Désir a dénoncé le fait que la droite «ne pense qu'à en faire une occasion de revanche» sur les scrutins de 2012.

«Pour les élections européennes, nous allons mener campagne pour élire un président socialiste à la commission européenne», le social-démocrate Martin Schulz, actuel président du Parlement européen.