Municipales 2014: Benjamin Piton refuse de rejoindre la liste de l'UMP Matthieu Chamussy à Grenoble

INTERVIEW Le responsable adjoint des Jeunes actifs UMP de l'Isère n'accepte pas d'avoir été rétrogradé à la 23e place de la liste alors qu'il attendait la 5e...

Propos recueillis par Souhir Bousbih

— 

Benjamin Piton.
Benjamin Piton. — Benjamin Piton

Alors que Mathieu Chamussy dévoilera sa liste le 1er février prochain, «Croire en Grenoble», on en connait un qui n’y croit  plus: Benjamin Piton. L’ancien candidat aux primaires UMP à Grenoble et actuel responsable adjoint des Jeunes actifs UMP isérois n'a pas accepté d'être rétrogradé à la 23e place...

Vous dites toujours appartenir à la famille UMP, mais vous avez décliné l’offre de Mathieu Chamussy. Pourquoi?
Parce qu’il ne respecte pas ses engagements. Il était convenu, avec la commission nationale d'investiture, que j’apparaisse à la 5e place sur la liste et non à la 23e comme il me l’a proposé mardi soir. Me donner cette place, c'est en quelque sorte ne pas reconnaître pas le travail mené par toute l'équipe de la nouvelle génération.

En avez-vous discuté avec lui?
Je n’ai pas refusé sa proposition sur le coup. J’ai pris le temps d'y réfléchir une nuit et je lui ai signifié mon refus le lendemain, par téléphone.  Je ne suis pas là pour tout accepter à n’importe quel prix.

Comment se profile votre avenir au sein de l'UMP?
Je suis en désaccord avec la manière de faire de la politique de Matthieu Chamussy, mais je reste très attaché à ma famille politique, avec laquelle je continuerai de m'investir. Dans deux semaines, je  lancerai un «think-tank» [groupe de réflexion] : le Laboratoire de prospective et des projets politiques (LP3). C'est  une association qui aura pour vocation de réfléchir à des idées innovantes pour l’agglomération grenobloise.

Serez-vous candidat aux cantonales et aux européennes?
Aujourd’hui, je réfléchis sur le court terme avec le think-tank. Pour le reste, je prendrai mes responsabilités en temps voulu.

C’est une manière de dire oui?
On va dire que c'est très probable.