A Bordeaux, polémique sur l'un des colistiers d'Alain Juppé

MUNICIPALES 2014 La présence sur la liste du maire sortant de l'un des fondateurs de la Manif pour Tous en Gironde, fait bondir ses concurrents et certaines associations...

Elsa Provenzano

— 

Alain Juppé lors de la présentation de sa liste, dans les locaux de l'Inseec à Bordeaux
Alain Juppé lors de la présentation de sa liste, dans les locaux de l'Inseec à Bordeaux — S.ORTOLA/20MINUTES

Les associations lesbiennes Gays bi et trans (LGBT) ont demandé, dans un communiqué envoyé mercredi, le retrait d’Edouard du Parc, l’un des fondateurs de la Manif pour tous 33, de la liste d’Alain Juppé. La ligue des droits de l’homme (LDH) estime de son côté que ce choix du candidat sortant est «un mauvais signal, à savoir celui de cautionner de ce fait les discours et attitudes homophobes.»

«La liste d’Alain Juppé ressemble à Bordeaux»

Mais qui est Edouard du Parc? A 42 ans, ce chef d’entreprise qui figure donc sur la liste d’Alain Juppé, rendue publique mardi, est l’un des fondateurs de la Manif pour Tous en Gironde, mouvement qui s’oppose, essentiellement par de grandes manifestations, à la loi sur le Mariage pour tous. «La présence d’un des fondateurs de la Manif pour Tous, qui mêlait dans ses cortèges tout ce que Bordeaux compte d’organisations extrémistes homophobes et racistes est intolérable à nos yeux», expliquent les associations LGBT dans leur communiqué.

Le camp Juppé assume le choix de ce colistier. «La liste ressemble à Bordeaux telle qu’elle est désormais. Différentes sensibilités s’y côtoient et c’est ce qui en fait une ville bigarrée. On peut vivre ensemble même si on n’est pas d’accord, Alain Juppé est un rassembleur et pas un diviseur», a réagi un proche du maire sortant, interrogé sur cette polémique.

«On est abasourdi par ce choix, on ne comprend pas ce que Juppé a en tête à part séduire l’électorat d’extrême droite. Cette liste prend un virage droitier inquiétant», pointe de son côté Matthieu Rouveyre, porte-parole du candidat socialiste à la mairie, Vincent Feltesse.