A Strasbourg, Roland Ries donné vainqueur au second tour

SONDAGE Le maire sortant l'emporterait devant sa rivale UMP...

— 

Strasbourg le 28 01 2013. Roland Ries Maire de Strasbourg
Strasbourg le 28 01 2013. Roland Ries Maire de Strasbourg — no credit

La capitale alsacienne devrait rester à gauche. Un premier sondage TNS-SOFRES – Sopra Group réalisé pour Le Nouvel Observateur et RTL sur les élections municipales strasbourgeoises, publié mercredi 15 janvier, donne le maire socialiste Roland Ries vainqueur au second tour. Décryptage des premières intentions de vote.

Le duel des maires. L’ancienne maire UMP (2001-2008), Fabienne Keller, et le maire sortant PS, Roland Ries, se retrouveraient au coude-à-coude au premier tour, avec respectivement 33 % et 34 % des intentions de vote. En distançant facilement les autres candidats, Ries et Keller se retrouveraient donc au second tour pour un remake des municipales 2008. Le socialiste l’emportait avec 54 %.

François Loos loin derrière. Le candidat UDI – non soutenu par le MoDem Alsace et certains membres de son parti – récolterait 8 % des voix. Il arriverait alors derrière Alain Jund pour EELV et ses 10 % d’intentions de vote.

Poussée de l’extrême-droite. Certes la liste « Strasbourg Bleu Marine » soutenue par le FN et conduite par Jean-Luc Schaffhauser arriverait 5e au premier tour, mais avec 7 % d’intention de vote elle pourrait faire un bien meilleur résultat que la liste FN de Christian Cotelle en 2008 (2,84%).

De l’intérêt. Autre information de cette enquête : 66 % des personnes interrogées se déclarent « beaucoup » ou « assez » intéressés par les élections de mars, 23 % « peu » intéressés et 10 % ne le sont « pas du tout ». 

Méthodologie

Sondage réalisé du 9 au 11 janvier 2014 sur un échantillon de 600 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 966 personnes représentatif de la population de la ville, âgée de 18 ans et plus.