Municipales 2014: Benoît Pernin (UDI) lance sa candidature dissidente dans le 12e arrondissement

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Capture d'écran du site de Benoît Pernin, qui se présente dans le 12e arrondissement de Paris.
Capture d'écran du site de Benoît Pernin, qui se présente dans le 12e arrondissement de Paris. — Capture d'écran site Benoît Pernin

Une galette des rois très politique. Ce jeudi soir, Benoît Pernin (UDI) va annoncer lors de cette cérémonie sa candidature «indépendante» dans le 12e arrondissement de la capitale. Sa liste, «L’Union pour agir», s’articulera sous le triptyque «proximité, modernité, responsabilité».

L’homme, directeur des relations extérieures, presse et publiques chez Orange France, se lance face à la liste «officielle» UMP-UDI-Modem menée par Valérie Montandon, investie par Nathalie Kosciuko-Morizet (UMP).

>> Les dissidents peinent à monter un front anti-NKM à Paris, à lire ici

Alors que «l’avenir du 12e se décide dans nos quartiers et non dans les états-majors politiques», Benoît Pernin souhaite «proposer une liste de rassemblement des différentes sensibilités du centre, de la droite et de la société civile», écrit-il dans un communiqué de presse.

«Le 12e a vécu trop de parachutages et a besoin d'une candidature locale, légitime», explique à 20 Minutes Benoît Pernin, qui devrait obtenir l'appui personnel d'Hervé Morin, cofondateur de l'UDI et président du Nouveau Centre. Ce dernier devrait d'ailleurs être présent lors de la cérémonie de ce jeudi soir.

«Mon équipe est ouverte et bénéficie d'un enracinement local, car il n'y a pas d'autre chemin possible», ajoute le candidat. Cette équipe associera des membres de l'UDI, mais aussi des UMP et des personnalités de la société civile.

L’homme revendique une longue histoire avec le 12e arrondissement de Paris, son grand-père y ayant été élu député puis maire, et son père, maire et conseiller de Paris. Il fait partie des personnalités écartées des listes de Nathalie Kosciusko-Morizet, ces dernières peinant pour le moment à monter une alternative unie.