Municipales à Paris: Nouvelle dissidence pour NKM

M.P.

— 

Roxane Decorte, le 7 septembre 2002 à Paris.
Roxane Decorte, le 7 septembre 2002 à Paris. — M. BUREAU / AFP

Pour NKM, 2014 débute comme 2013 s’est achevée: sur une nouvelle difficulté dans sa campagne électorale. Roxane Decorte, conseillère de Paris dans le 18ème arrondissement, a annoncé mercredi au JDD.fr son intention de mener une liste dissidente dans l’arrondissement. Dans le 18ème, NKM a adoubé Pierre-Yves Bournazel, qu’elle avait affronté lors de la primaire UMP.

NKM «me considère comme une femme de ménage»

«J’ai un vrai problème quand en numéro deux et quatre de la liste publiée mardi on a deux personnes qui ont voté pour Hollande, qui plus est des parachutés. Je ne sais pas comment un électeur de droite peut s’y retrouver. On est à un moment où les électeurs ont besoin de lisibilité. Si on veut faire le jeu du Front national on ne fait pas mieux», explique la vice-présidente du groupe UMPPA.

Surtout, l’élue a des mots très durs pour NKM, dont la personnalité est déjà la cible de critiques: «NKM m’a appelé un quart d’heure avant la publication du communiqué et elle m’a dit: "Ne t’inquiète pas, tu n’es pas candidate je t’embaucherai au groupe et tu auras le même niveau de salaire". Mais moi je ne suis pas une marchande de tapis, je suis une politique, je suis née dans le 18.» Et d’ajouter: «Nathalie Kosciusko-Morizet me considère comme une femme de ménage, parce que je ne fais pas partie de la France des châteaux, de la grande bourgeoisie.»