Municipales: A Marseille, le Sursaut prépare ses listes pour la fin janvier

POLITIQUE Le collectif citoyen a dévoilé mardi matin des propositions

A Marseille, Amandine Rancoule

— 

L'hémicycle du conseil munipal de Marseille.
L'hémicycle du conseil munipal de Marseille. — S. PAGANO / 20 MINUTES

Deux mois après le lancement et six réunions programmatiques plus tard, le collectif le Sursaut a présenté mardi ses grandes idées pour les élections municipales de mars à travers un manifeste. «Il y a un problème démocratique de la gouvernance, et avec ce manifeste, nous voulons clarifier notre position», souligne un militant.

 

 

« Pape Diouf n'a pas arrêté sa place sur les listes »

 

 

Côté éducation, le Sursaut propose donc que le premier adjoint soit également le délégué à l'Education. Autre proposition: le collectif veut relancer l'activité portuaire, réussir la transition énergétique et industrielle. Elément phare, il propose également un mandat unique et non renouvelable afin «de casser la logique de reproduction du système et tourner le dos à la politique professionnelle». «J'ai 36 ans, cela fait 18 ans que je vote et je vois toujours les mêmes bulletins», raconte Kaouther Ben Mohamed, une membre du collectif. Le programme bouclé, la composition des listes va être le prochain défi du mouvement citoyen. Elle se fera en janvier. «Depuis le début, nous ne sommes pas sur le même calendrier électoral, indique Sébastien Barles, élu municipal. Nous discutons avec Europe ecologie-les verts (EELV) et le Front de gauche (FdG)», et également courtisés par le Parti socialiste (PS).

Et si les élections ont bien lieu en mars prochain, le Sursaut n'a toujours pas de leader identifié. «Pape Diouf s'engage au sein du Sursaut mais il n'a pas arrêté sa place sur les listes, ajoute l'élu. Il est très attaché à sa liberté...»

 

Une assemblée municipale a lieu ce mardi à 18 h, à la maison de l'architecture et de la ville. Un espace d'accueil pour les enfants est prévu. Boulevard Thurner (6e). www.lesursaut2014.fr

Mots-clés :

Aucun mot-clé.