Municipales 2014 : Eric Piolle, un «animateur de collectif» nouveau maire de Grenoble

MUNICIPALES L'homme a été élu pour succéder à Michel Destot...

Souhir Bousbih

— 

Le candidat écologiste Eric Piolle a dépassé la barre des 40% au second tour.
Le candidat écologiste Eric Piolle a dépassé la barre des 40% au second tour. — M. Pavard/Pleins Titres/20 Minutes

Eric Piolle, 40 ans, a été désigné par le rassemblement citoyen de la gauche et des écologistes pour conduire la liste «Grenoble, une ville pour tous». Un accomplissement pour le conseiller régional Europe-Ecologie - Les Verts, arrivé sur la scène politique en 2009 seulement : «A force de constater la violence dans la société, je me suis dit qu'il fallait un renouveau politique et que je pouvais y contribuer. Quand à l'automne 2009, EELV a lancé un appel aux candidatures civiles, je me suis inscrit», déclare le candidat. Sans savoir qu'il deviendrait le nouveau maire de Grenoble.

«Pour l'intérêt général»

La politique n'est pas le métier de cet ancien cadre dirigeant chez Hewlett Packard et il le revendique : «Dans le rassemblement, tout le monde peut se retrouver dans mon parcours. La politique n'est pas notre source de revenus principale, c'est un engagement pour l'intérêt général.» Cofondateur du collectif citoyen Roosevelt en 2012, aux côtés de Stéphane Hessel, Eric Piolle se veut rassembleur : «Je ne nie pas mon identité écologique mais dans ce rassemblement politique et citoyen, il n'y a pas de volonté hégémonique. Je vois mon mandat de maire comme celui d'un animateur de collectif, pas comme celui d'un homme qui concentre les pouvoirs qu'il octroie.»

Lors de son madat, il promet de «l'audace et de l'innovation par un retour aux fondamentaux du service public». Un exemple ? «Les premiers mètres cubes d'eau, à Grenoble, seront gratuits pour tous.»