Michèle Alliot-Marie candidate à Neuilly-sur-Seine?

Alexandre Sulzer

— 

L'ancienne ministre Michèle Alliot-Marie, à Matignon, le 17 janvier 2012 à Paris. 
 
L'ancienne ministre Michèle Alliot-Marie, à Matignon, le 17 janvier 2012 à Paris.   — F. DUPUY/SIPA

Michèle Alliot-Marie (MAM), défaite aux législatives dans son fief des Pyrénées-Atlantiques, va-t-elle tenter de se recaser aux municipales à Neuilly-sur-Seine? Selon Le Figaro, l’ancienne ministre est évoquée pour porter les couleurs de l’UMP face au maire UDI sortant, Jean-Christophe Fromantin.

«Elle habite Neuilly depuis des années, y fait son marché, toujours avec beaucoup de succès auprès des Neuilléens, indique une source du parti au grand quotidien de droite. Elle a le profil parfait.» Nicolas Sarkozy lui-même pousserait sa candidature, assure le journal.

MAM convoite pourtant la place de tête de liste aux européennes dans la région Sud-Ouest face à Alain Lamassoure. L’entourage de MAM, contactée par 20 Minutes, prend un malin plaisir à ne pas démentir cette information, sans pour autant la confirmer.

MAM et ses attaches à Neuilly

«Elle s’exprimera en début de semaine prochaine, une fois que la loi sur le non-cumul des mandats aura été adoptée, confie-t-on. On lui a proposé beaucoup de choses, comme se présenter à Montpellier. Mais Montpellier serait aberrant car elle n’y a pas d’attaches.»

A Neuilly en revanche, s’empresse d’ajouter ce proche de MAM, «elle a des attaches: sa famille y habite, elle y a grandi et y réside quand elle se trouve en Ile-de-France». Et s’il assure que «les sympathisants et les élus locaux la réclament sur place», d’autres à l’UMP s’énervent qu’elle cherche à se recaser à tout prix après ses déboires électoraux.

Une rumeur avait déjà attribué à Jean Sarkozy des velléités de se présenter sous l’étiquette UMP à Neuilly. Le fils de l’ancien président de la République avait démenti formellement auprès de 20 Minutes.