A Lille, le Front de gauche décide de faire cavalier seul

MUNICIPALES 2014 l ne présentera pas de liste commune avec le PS...

Gilles Durand

— 

M.Libert/20 Minutes

L'annonce a fait l'effet d'un coup de tonnerre. Le Front de gauche lillois a annoncé, samedi, son intention de présenter une liste autonome au premier tour des élections municipales de Lille. «La décision a été prise par les communistes lillois à 88,5% des votes lors d'un scrutin interne», a précisé Hugo Vandamme, conseiller municipal (PC) et prochaine tête de liste du Front de gauche.

« Marquer notre différence »

Après Jacques Mutez (ex-PRG) et deux élus écologistes, une nouvelle adjointe de Martine Aubry, Sylviane Delacroix, lui tourne le dos. «ça devient compliqué d'exprimer notre voix au sein de la majorité», signale d'ailleurs l'élue communiste, qui avait fait liste commune avec le PS en 2008. «Nous tenons à marquer notre différence sur certains dossiers comme la lutte contre la spéculation immobilière, le maintien des tarifs municipaux et l'exigence d'un service public renforcé, mais on ne claque pas la porte à l'union de la gauche», note Hugo Vandamme.

En tout cas, la position des communistes de la métropole (lire en dessous) a déplu au premier secrétaire de la fédération PS du Nord, Gilles Pargneaux. Vendredi, il avait envoyé un courrier aux têtes de liste socialistes pour leur demander de «rompre les négociations avec le PC pour le premier tour dans tout le département». «Ce changement de stratégie est mortifère pour la gauche», regrette Gilles Pargneaux. «On sait qu'on prend un risque, glisse Hugo Vandamme. Mais nous faisons passer en priorité nos convictions politiques.»

► Retrouvez 20 Minutes Lille sur Facebook

■ Métropole

D'après le premier secrétaire du PS du Nord, Gilles Pargneaux, le Parti communiste se présenterait sous une liste Front de gauche à Roubaix, Tourcoing et Villeneuve d'Ascq.