Municipales 2014 à Rennes : Bruno Chavanat part au combat

MUNICIPALES Le candidat d'opposition publie un livre programme jeudi...

Camille Allain

— 

Bruno Chavanat lance sa campagne.
Bruno Chavanat lance sa campagne. — C. Allain/APEI/20 Minutes

A moins de six mois du premier tour des élections municipales, le candidat de la droite et du centre Bruno Chavanat publie Osons Rennes. L'ouvrage, nourri des réponses des Rennais au questionnaire distribué en début d'année, amorce une esquisse de programme. Morceaux choisis.

Stationnement et circulation. Le thème privilégié de l'opposition est le premier sujet abordé. « Nous ne sommes pas des partisans du tout voiture, mais les faits sont là. Voies d'accès encombrées et places de stationnement supprimées », dénonce Bruno Chavanat. Le candidat propose la création de lignes de bus rapides vers cinq ou six communes de l'agglomération, assorties d'aires de covoiturage, ainsi que des navettes électriques pour le centre-ville.

Esprit de village. « Rennes est une ville qui grandit, où beaucoup de gens sont seuls dans leur logement. Il nous faut trouver des solutions pour restaurer le lien. » Bruno Chavanat a recensé « 25 villages dans la ville » qu'il souhaite dynamiser « par le commerce et les services de proximité ».

De l'emploi dans les quartiers. « Pour l'équilibre de la ville, il faut réintroduire de l'emploi et du commerce dans les quartiers. » L'élu d'opposition aimerait voir des pépinières s'installer en ville « comme sur l'île de Nantes » : « Rennes doit montrer qu'elle veut accueillir des entrepreneurs. »

Une Aréna et une piscine. Dans son ouvrage, le conseiller d'opposition propose la construction d'une Aréna pouvant accueillir plus de 5 000 spectateurs pour éviter « les occasions manquées d'accueillir des rendez-vous sportifs d'envergure ». Le membre de l'UDI propose aussi la création d'une cinquième piscine.

■ Zéro hausse d'impôt

« Il n'y aura pas d'augmentation du taux des impôts rennais au cours du prochain mandat », promet le candidat dans son ouvrage.