EXCLUSIF. Jean Sarkozy «exclut totalement» de se présenter aux municipales à Neuilly

Alexandre Sulzer

— 

Jean Sarkozy au Conseil général des Hauts-de-Seine en 2011.
Jean Sarkozy au Conseil général des Hauts-de-Seine en 2011. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Le retour de Jean Sarkozy? Selon un indiscret de France Inter, «depuis le début de l'été», le fils de l’ancien président de la République «manœuvre pour décrocher une place sur la liste de Jean-Christophe Fromantin, le maire [UDI] sortant» de Neuilly-sur-Seine. «Intox», répond l’intéressé à 20 Minutes.

«A l’issue d’une réunion à la mairie de Neuilly l’été dernier, on s’est vus avec Jean-Christophe Fromantin, raconte-t-il. Je lui ai fait part de la nécessité d’œuvrer de façon étroite entre l’UMP et l’UDI.» Pour parvenir à une liste d’union aux municipales. Et éviter des candidatures dissidentes de certains membres de l’UMP, comme Franck Keller ou Bernard Lepidi. Une alliance que Jean Sarkozy, qui entretient de bonnes relations avec les maires UDI André Santini (Issy-les-Moulineaux) et André Marseille (Meudon), souhaiterait voir étendue à l’ensemble des Hauts-de-Seine, dont il est le vice-président du conseil général. Dans ces deux villes, «l’UMP ne devrait pas envoyer de candidats» contre les maires sortants.

«L’apaisement pour Neuilly, je le cherche pour moi-même»

«Je ne serai sur aucune liste, je suis déjà engagé au conseil général», assure celui qui veut «éviter d’avoir une querelle à nouveau recommencée à Neuilly». Jean-Christophe Fromantin ne semble pas avoir totalement satisfait au vœu de Jean Sarkozy. «Il est enclin à faire cavalier seul, assure le jeune conseiller général. Il m’a répondu que ce ne sont pas les partis qu’il met en avant quand il compose sa liste.»

Dans l’hypothèse où une alliance Fromantin-UMP ne se concrétiserait pas, l’UMP devra-t-elle présenter une liste autonome? «Il faut voir, répond Jean Sarkozy. L’UMP souhaiterait alors être représentée.» Mais, même dans ce scénario, il «exclut totalement» de se présenter ni comme tête de liste ni comme candidat sur une liste. «Ce n’est pas à cela que j’aspire. L’apaisement pour Neuilly, je le cherche pour moi-même.»