Municipales 2014 à Lille : Jean-René Lecerf sort du bois

POLITIQUE Le sénateur UMP, Jean-René Lecerf, a officialisé sa candidature aux municipales de 2014...

Propos recueillis par Gilles Durand

— 

Jean-René Lecerf (UMP) sera le candidat de l'opposition contre Martine Aubry aux prochaines élections municipales à Lille.
Jean-René Lecerf (UMP) sera le candidat de l'opposition contre Martine Aubry aux prochaines élections municipales à Lille. — M.LIBERT/20 MINUTES

Jean-René Lecerf sort du bois. Le sénateur nordiste (UMP) a annoncé officiellement mercredi son intention de conduire la liste d'opposition face à Martine Aubry pour les élections municipales de 2014.

Comment abordez-vous cette campagne?

J'avais déjà envisagé de me présenter en 2008 avec Valérie Létard. Le combat lillois, c'est la mère des batailles. Ce sera un peu David contre Goliath, mais à la fin, David avait gagné. En plus, le contexte électoral reste très incertain. Pour ma part, je ne me situe pas sur un curseur politique gauche-droite. Je suis un militant gaulliste qui considère que des valeurs sont bonnes à prendre des deux côtés.

Quel sera votre programme?

Il est trop tôt pour le dévoiler. Nous allons le développer avec les Lillois et la société civile en nous appuyant sur les réseaux sociaux. Néanmoins, j'ai déjà des idées précises sur certains points.

Lesquels?

Sur la sécurité, par exemple. La situation n'est plus acceptable dans certains quartiers lillois. Moi maire de Lille, il n'y aura plus de mendicité dans les couloirs de circulation et aux portes des commerces. Je ne suis pas un forcené de l'incarcération : je développerai les travaux d'intérêt général pour ceux qui se placent en dehors des lois.

Quels sont les échecs de Martine Aubry, selon vous?

L'augmentation de la pauvreté dans certains quartiers et le manque d'accessibilité routière de la ville. Au niveau de la métropole, le misérabilisme des transports en commun, comparé à Lyon.

 

 

• L’UDI Thierry Pauchet aussi

Il avait annoncé, lui aussi, sa candidature début avril. L’UDI Thierry Pauchet maintient qu’il vise, comme Jean-René Lecerf, la tête de liste de l’opposition aux élections municipales de Lille en 2014. «Nous sommes toujours
dans le jeu de la précampagne. C’est la commission nationale de nos deux partis qui doit trancher pour désigner le numéro 1. J’espère que tout sera réglé fin juin», explique-t-il.