Le petit écran fait le service minimum pour les européennes

EUROPEENNES Les chaînes ne bousculent pas leur programme pour la soirée électorale de dimanche...

Sandrine Cochard

— 

Les pays européens ont approuvé jeudi des règles communes pour l'expulsion des quelque douze millions d'immigrés vivant dans l'illégalité sur leurs territoires, désormais considérés par l'Italie comme des criminels.
Les pays européens ont approuvé jeudi des règles communes pour l'expulsion des quelque douze millions d'immigrés vivant dans l'illégalité sur leurs territoires, désormais considérés par l'Italie comme des criminels. — Dominique Faget AFP/Archives

Les amoureux de l’Europe devront opter pour un autre média que la télévision pour avoir des infos en temps réel sur les élections européennes, dimanche. Vu le peu d’enthousiasme suscité par ce scrutin, les chaînes ont choisi de ne pas bousculer leur programme pour la soirée électorale.

>> Retrouvez notre édition spéciale sur les élections européennes en cliquant ici.
 
Seule France 2 y consacrera une large partie de sa soirée. La chaîne proposera une émission en plateau présentée par Elise Lucet et David Pujadas au cours de laquelle se relaieront les différents partis politiques. Cette émission se fera en deux temps: une première partie dès 19h45 et jusqu’à 21h puis une seconde partie de 21h45 à 23h15, créneau durant lequel les premiers résultats devraient être connus.
 
>> Suivez les élections européennes toute la journée de dimanche sur 20minutes.fr

France 3 prendra le relais à 23h10, avec un Soir 3 spécial de 45 minutes. Une programmation qui ne satisfait pas la société des journalistes de la chaîne (SDJ). «Du jamais vu depuis 20 ans! Dimanche, France 3 sera privée d'une soirée électorale digne de ce nom. Notre rédaction ne sera même pas autorisée à annoncer les premières tendances à 20h00», écrit la SDJ dans un communiqué publié jeudi. Arte aussi a prévu une soirée électorale tardive. La chaîne franco-allemande proposera une émission spéciale de 62 minutes avec des invités politiques à partir de 23h.
 
De son côté, TF1 assurera le service minimum en proposant un flash info de 10 minutes à 22h35, entre deux épisodes des «Experts». «On a aussi une édition spéciale pendant le journal télévisé», indique-t-on chez TF1. Quant à M6, la chaîne n’a rien prévu de spécial en dehors des rendez-vous infos habituels.