Moi aussi, je peux être étudiant Erasmus?

EDUCATION L'Europe des étudiants rencontre un succès croissant, encouragée par les bourses de l'UE...

Aurélie Blondel

— 

Des étudiants en salle d'examen.
Des étudiants en salle d'examen. — M. BUREAU / AFP
De quelques mois à un an, près de 2 millions d'étudiants européens sont partis dans un autre pays d'Europe depuis la création du programme Erasmus en 1987. Destinations préférées des Français: l'Espagne et le Royaume-Uni.
 
Qui peut partir et combien de temps?
Deux possibilités:
La mobilité d'études. Vous pouvez étudier dans une université européenne pour une durée variant entre 3 et 12 mois, à partir de votre deuxième année d'études après le bac, à condition que votre établissement participe au programme Erasmus. C'est le cas de toutes les universités françaises et de plus en plus d'écoles de commerce, d'ingénieurs, de BTS, etc.

La mobilité de stage. Vous pouvez partir en stage dans le cadre du programme Erasmus dès votre première année d'études supérieures. Durée: 3 à 12 mois, sauf pour les formations courtes comme les BTS, où la durée minimum est de deux semaines.
 
Où partir?
Il est possible en théorie de partir dans l'un des 30 autres pays concernés par le programme: les 26 autres pays de l'UE, l'Islande, la Norvège, la Turquie et le Liechtenstein. Mais pour la mobilité d'études, un étudiant ne peut en pratique partir que dans une université partenaire de la sienne.
 
Comment s'y prendre?
Il faut se rapprocher du service international de son université. «Mieux vaut s'y prendre un an avant le départ», conseille-t-on à l'agence Europe-Education-Formation France, l'organisme chargé de mettre en œuvre le programme Erasmus en France.

Comment financer son voyage?
«L'UE accorde une bourse Erasmus à la majorité des étudiants qui la demandent – pour l'année 2007-2008 la bourse a été accordée dans 97% des cas. Les autres peuvent solliciter d'autres bourses, par exemple des collectivités locales», explique l'agence Europe-Education-Formation France.

Ce sont les universités qui choisissent les critères d'octroi des bourses européennes. Pour 2007-2008, le montant moyen accordé pour une mobilité d'étude était de 180 euros par mois, 438 euros pour une mobilité de stage. Attention, la bourse pour les stages devrait diminuer au fur et à mesure que le nombre d'étudiants concernés augmentera.

Plus de détails sur le site de l'agence Europe-Education-Formation France