1999: Villiers refait le coup en mieux

EUROPEENNES Il devance la liste RPR...

Emile Josselin

— 

Trois petits dixièmes qui enfoncent le clou. Après sa percée en 1994, Philippe de Villiers, associé à Charles Pasqua, avec 13,05%, se paye le luxe de devancer la liste RPR-DL de Nicolas Sarkozy et Alain Madelin.

Le parti gaulliste a toutefois dû élaborer ses listes dans l'urgence, après la démission de Philippe Séguin de la présidence du RPR en avril 1999. Résultat: le plus mauvais score du RPR depuis l'existence des européennes en 1979. Pour la droite, ce scrutin est la réplique quasi-exacte de ce qui est arrivé à la gauche en 1994, où la liste Rocard est arrivée tout juste devant celle de Bernard Tapie. Sauf que cette fois Villiers est arrivé devant.

Nicolas Sarkozy choisira donc de démissionner de la présidence du RPR, qu'il exerçait par intérim.


C'est le début de sa courte traversée du désert, qu'il mettra à profit pour écrire «Libre», dont il vendra 40.000 exemplaires.

Dans ce contexte de division de la droite, le PS arrive en tête avec 21,95%. Daniel Cohn-Bendit flirte avec les 10%, tout comme François Bayrou, qui pose la première pierre de sa stratégie d'indépendance (9,28%).

Les résultats des listes ayant obtenu plus de 1%
: