1994: la foire aux surprises

EUROPEENNES Tapie talonne Rocard, et De Villiers fait 12%...

Emile Josselin

— 

L'élection européenne de 1994 est la première à donner des résultats aussi surprenants. Au premier d'entre eux, il y a l'incroyable résultat de Bernard Tapie, à la tête d'une liste du Parti radical de gauche. L'homme d'affaires, ministre de la Ville de François Mitterrand, obtient 12% des voix. A ses côtés on trouve Noël Mamère, pas encore chez les écologistes.

Il est d'ailleurs discrètement soutenu par le président de la République, qui voit là une bonne occasion de jouer un tour à son éternel rival Michel Rocard. Pari réussi: avec un score de seulement 14%, plus de dix points derrière la liste RPR-UDF de Dominique Baudis, les européennes sonnent le glas des ambitions présidentielles de Michel Rocard pour 1995.


L'autre surprise est l'apparition d'un fort courant souverainiste à droite avec Philippe de Villiers, après la conversion du RPR à la construction européenne. Aux côtés de Charles de Gaulle, petit fils du général, il recueille 12,3% des voix, bien plus que le FN (10%) et le PCF (6,9%):


A signaler que la percée de Philippe de Villiers n'handicape guère la droite, puisque Dominique Baudis arrive largement en tête avec 25,7%. Juste après des législatives 1993 désastreuses pour la gauche, et sur fond de fin de règne de François Mitterrand, le climat lui est favorable. A noter que le dernier élu au Parlement européen sur la liste RPR est un certain… Gérard d'Aboville.

Les résultats des listes ayant obtenu au moins 1%: