Logement : En un an, plus d’un million d’achats ont été réalisés dans l’ancien

TRANSACTION Dans la capitale, les notaires ont confirmé une flambée des prix, dépassant les 10.000 euros au mètre carré

20 Minutes avec AFP

— 

Un panneau
Un panneau — JACQUES DEMARTHON / AFP

C’est une première. Le nombre de transactions dans l’immobilier ancien a dépassé un million en un an en France, à fin juin, ont annoncé ce jeudi les notaires et l’Insee, les prix conservant leur tendance à la hausse.

« En juin, le nombre de transactions réalisées au cours des douze derniers mois est de 1.017.000 », a déclaré l’Insee, tandis que le prix moyen du mètre carré a gagné 3,2 %, sur un an, lors du second trimestre.

Tendance à la hausse des prix dans toute la France

Les notaires ont également confirmé que le prix moyen du logement parisien a bien dépassé les 10.000 euros au mètre carré cet été, couronnant des années de flambée sans équivalent dans le reste de la France. « Le prix au m2 des appartements anciens, qui s’est établi à 9.890 euros dans la capitale au 2e trimestre 2019, a dépassé le cap des 10.000 euros le mètre carré au mois d’août », selon leur communiqué.

Ce chiffre concerne plus précisément les trois mois écoulés à fin août. Il est établi par les notaires à partir de leurs « avant-contrats », qui donnent une première idée de l’état du marché. La hausse des prix parisiens ne donne pas de signe de faiblesse, puisque les notaires tablent sur un mètre carré à 10.280 euros à Paris d’ici à fin octobre.

Quant aux prix français, ils ont poursuivi au second trimestre leur tendance globale à la hausse à un rythme semblable à l’année précédente : entre avril et juin, ils ont gagné 3,2 % au mètre carré, par rapport à un an plus tôt.