SeLoger: De plus en plus de transactions immobilières

IMMOBILIER Avec une hausse trimestrielle de 10,5% du nombre de transactions en janvier, l'année 2016 s'annonce prometteuse pour les professionnels de l'immobilier...

20 Minutes avec agence
Une réforme législative va permettre, d'ici à 2010, aux emprunteurs immobiliers de pouvoir choisir librement leur assurance de prêt, mettant fin au principe qui permettait aux banques de lier la vente de l'assurance à celle du crédit immobilier.
Une réforme législative va permettre, d'ici à 2010, aux emprunteurs immobiliers de pouvoir choisir librement leur assurance de prêt, mettant fin au principe qui permettait aux banques de lier la vente de l'assurance à celle du crédit immobilier. — Lionel Bonaventure AFP/Archives

En janvier 2016, le nombre de transactions immobilières a augmenté de 10,5 % en niveau trimestriel glissant (comparaison du cumul sur 12 mois d’un trimestre à l’autre), comme l’indiquent les chiffres du baromètre LPI-SeLoger. Une hausse notable quand on sait qu’en janvier 2015, c’est une hausse de seulement 0,1 % qui avait été relevée.

Le phénomène touche les logements anciens comme les neufs et il a été observé aussi bien en Île-de-France qu’en province, malgré des disparités au sein de chaque territoire.

« Une telle vivacité ne se constate habituellement qu’en été »

Ces résultats sont d’autant plus encourageants en tout début d’année que, comme le rappelle Michel Mouillart, professeur d’économie à l’université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger, « une telle vivacité ne se constate habituellement qu’en été ». Les achats et ventes de logements pourraient donc être encore plus nombreux dans les mois qui viennent.

Fin 2015, les spécialistes du secteur immobiliers voulaient voir en 2016 l’année de la reprise durable du marché après des années de stagnation. Les chiffres de ce début d’année semblent leur donner raison.