L'innovation comme seule passion

©2006 20 minutes

— 

Concevoir des composants électroniques, imaginer des innovations technologiques ou superviser la production : tel est le rôle de l'ingénieur en électronique suivant le type de service dans lequel il exerce (études, recherche et développement, production, essais, méthodes...).

Les missions

A seulement 28 ans, Stanislas Marly est directeur technique de Telecom Design, fabricant de cartes électroniques à Gradignan, près de Bordeaux. Cet ingénieur en électronique gère ainsi le département recherche et développement de l'entreprise. « Mon rôle consiste tout d'abord à assurer la veille technologique pour suivre les nouvelles puces fabriquées par nos fournisseurs. Si un modèle me semble intéressant, je prends contact avec lui pour effectuer une commande », explique le jeune homme. Parallèlement, Stanislas Marly pilote la conception en interne de certains produits. « Nous fabriquons, par exemple, des cartes électroniques destinées à être intégrées dans des terminaux de paiement, des décodeurs satellites, des distributeurs automatiques, des machines à affranchir le courrier, ou encore des centrales d'alarmes », explique-t-il. Pour ce faire, il récupère le cahier des charges défini par le service commercial, répartit le travail de conception entre les quatre ingénieurs de son service et sollicite même parfois des sous-traitants en ingénierie. Loin de se contenter de donner des directives, Stanislas Marly prête main-forte à ses équipes lorsqu'elles rencontrent un problème technique. Au final, son service élabore en moyenne cinq nouveaux produits chaque année. Une fois ceux-ci créés, sa mission n'est pourtant pas terminée : « Je vais souvent à la rencontre de mes différents clients européens pour les dépanner s'ils connaissent une difficulté dans l'utilisation du produit », raconte-t-il.

Les débouchés

Ce métier est porteur notamment dans le secteur médical, l'automobile, l'aéronautique, les télécoms, l'informatique, les transports, les industries mécaniques, l'armement...

Les salaires

En début de carrière, un ingénieur électronicien gagne en moyenne entre 30 000 et 32 000 E brut annuels. Sa rémunération comporte généralement une part variable attribuée en fonction des objectifs qui lui ont été fixés.

Delphine Bancaud