Un taux de chômage très élevé

— 

Malgré les efforts croissants des entreprises, le taux de chômage des personnes handicapées est toujours deux fois plus élevé que celui des autres Français. Ainsi fin décembre 2011, il s'établissait à 22 %. Par ailleurs, comme le souligne Pierre Blanc « certains demandeurs se font reconnaître travailleur handicapé pendant leur période de chômage, car ils savent qu'ils peuvent bénéficier d'un accompagnement renforcé grâce aux Cap emploi ». Ces structures, chargées de placer les personnes handicapées en entreprises, obtiennent en effet, de bons résultats. D. B.