Pour construire un projet, soyez plus tortue que lièvre

— 

« Concevoir un projet professionnel digne de ce nom prend des semaines, voire des mois », indique Yves Deloison, auteur de Changer de job (éd. Hachettes Pratique). Pour commencer, un bilan de compétences peut être utile. Pôle emploi en propose, ou si vous êtes salarié, il peut être financé par un organisme paritaire comme le Fongecif. Attention toutefois au résultat parfois « trop général ».
Selon Yves Deloison, « il faut aller à la rencontre de professionnels qui peuvent vous aiguiller, que ce soit sur un salon, à la chambre de commerce et d'industrie, à la Cité des Métiers, ou ailleurs selon ce qui vous intéresse. L'important est d'évaluer quel sera votre quotidien si vous changez de métier. » Des organismes comme Savoir-Faire et Découverte proposent même des « test métiers », payants, mais finançables dans le cadre du CIF.
S'il vous faut entreprendre une formation, vous disposerez d'un éventail d'options plus ou moins large, selon votre âge, votre objectif, le temps dont vous disposez mais surtout selon vos moyens. Le CIF finance des formations reconnues, de même que Pôle emploi, encore faut-il que votre projet corresponde à leurs catalogues. Autrement, un organisme comme l'Afpa propose des formations accessibles et permet la validation de vos acquis professionnels. Le Greta vise plus l'obtention d'un diplôme agréé par l'éducation nationale. Pensez également au Cnam et au Cned.
Selon notre expert, tout est affaire d'argumentaire, pour convaincre ses financeurs, futurs employeurs ou clients, de la logique de votre démarche. « Il faut rendre votre parcours compréhensible, mettre en avant les points d'accroche. C'est parfois plus difficile pour un bac +5 qui change de voie que pour une personne au chômage. » Enfin, un seul mot d'ordre : s'adapter. « Se lancer dans un nouveau projet vous amènera forcément sur des écueils… Il faut alors se montrer curieux et inventif, c'est à ce prix que l'on change de vie. »M. M.

Pour vous aider

En quête d'informations sur la reconversion, pensez à consulter le répertoire des métiers du Pôle emploi. Vous pouvez aussi vous adresser aux comptoirs de l'Onisep, de la Cité des métiers, ou du Centre d'Information Jeunesse de votre région. Quant aux cadres, allez faire un petit tour sur le site de l'Apec.Votre choix est fait ? Reste à vous former. Les sites du Cned et de l'Afpa regorgent d'informations. vous saurez tout sur le CIF sur le site du Ministère du Travail. Quant au Fongecif de votre région, il vous conseillera, même si vous n'avez pas droit à un financement.