Atos développe le télétravail

— 

Améliorer le confort de travail des salariés et leur donner plus de flexibilité dans l'exercice de leurs fonctions. Pour y parvenir, Atos a conclu à la fin 2010, un accord sur le télétravail. « Nos collaborateurs ont la possibilité de travailler jusqu'à la moitié du temps chez eux, à condition d'avoir reçu l'aval de leur manager », explique Jean-Daniel Ruff, responsable du recrutement. Les jours de télétravail peuvent être fixes ou mobiles, en fonction des besoins du salarié. « Près de 15 % de nos collaborateurs [surtout des développeurs et des architectes] ont déjà adhéré à ce programme, pourtant récent. Nous prévoyons donc sa forte montée en puissance dans les prochaines années », prédit Jean-Daniel Ruff.