Livop veut se transformer en poids lourd de la location de voitures

— 

A l'origine de Livop, il y a le constat fait par Kieran Connolly, 34 ans, son fondateur : « Nos voitures restent inutilisées 90 % du temps ». Partant de là, au lieu de constituer sa propre flotte, cet ancien loueur de voitures a l'idée astucieuse de mettre à profit le parc existant. Il crée le premier service d'autopartage entre particuliers automatisé de France. Son nom, Livop.

Entre 3 et 10 € l'heure
Lui est persuadé que vous prêteriez votre voiture à un inconnu, à plus forte raison s'il y a rémunération derrière. Première étape, le propriétaire fixe les dates et heures de mise en disponibilité. La voiture est ensuite réservable directement sur Livop.fr. Une carte situe les autos des membres les plus proches, les notes des précédents locataires, les spécificités techniques. Son choix fait, il en coûtera au conducteur 3 à 10 € de l'heure, essence et assurance comprises. Le propriétaire touche 50 %.
Le rêve de Kieran Connolly n'attend pas de se concrétiser, c'est déjà le cas. Fondée en septembre dernier, Livop compte 250 voitures pour 750 utilisateurs. « Le rêve est un peu réalisé, mais ça ne sera véritablement le cas que quand le parc comptera entre 4 000 et 5 000 voitures », confie le chef d'entreprise. Un futur poids lourd de la location.

Ses besoins : Livop a besoin de se faire connaître et cherche donc un maximum d'appuis médiatiques.R. G.