« Négocier en position de force »

© 20 minutes
— 

Voilà dix-sept ans que je travaille au sein de la même entreprise alors que je comptais n’y rester que trois mois, s’exclame Catherine Michel, PDG de l’agence de relations publiques Bracq Michel RP. J’y suis entrée en 1986 à l’âge de 23 ans en tant qu’assistante attachée de presse, avant de gravir un à un les échelons. En 1989, je suis devenue attachée de presse senior, en 1992, j’ai créé le pôle grande consommation, cinq plus tard, j’ai pris la direction générale de l’agence et j’ai fini par la racheter il y a deux ans. Je n’ai jamais pensé que le fait de rester dans la même entreprise allait bloquer ma carrière, ni que l’herbe était forcément plus verte ailleurs. J’ai pourtant été sollicitée plusieurs fois par des chasseurs de têtes, mais j’ai préféré saisir les opportunités qui se sont présentées à moi en interne. Sans faire de plan de carrière, j’ai sans cesse cherché à me remettre en question afin de progresser. J’ai toujours négocié un changement de poste avec mon employeur lorsque j’avais fait le tour du précédent et que j’étais en position de force pour le faire. Autre clé de mon évolution : j’ai développé mes compétences en suivant des formations longues en marketing et management. Enfin, je me suis toujours attachée à faire progresser les membres de mon équipe afin qu’ils soient éventuellement capables de me remplacer !