La pratique au coeur des cours

© 20 minutes
— 

Le programme du mastère spécialisé (MS) est dense : au minimum 350 heures de cours sont prévues sur une ou deux années, en fonction de la formule choisie (temps complet ou temps partagé). Formation à visée professionnelle, le MS privilégie une approche pragmatique : les enseignements théoriques sont toujours complétés par des travaux pratiques et des travaux de groupe. Par ailleurs, les auditeurs assistent à des conférences animées par d’éminents professionnels et effectuent des visites d’entreprises. A l’instar du MS informatique décisionnelle de Grenoble Ecole de management, conçu en partenariat avec SAS Business Intelligence (éditeur de logiciels), certains programmes sont adossés à des entreprises. L’occasion pour les participants de s’immerger encore plus dans le monde économique, car les cadres des entreprises partenaires dispensent des cours et permettent aux étudiants de travailler sur des cas bien réels. D’autres programmes pilotés conjointement par deux écoles, tels que le MS management des systèmes d’information et des technologies proposé par HEC et l’Ecole des mines de Paris, permettent de bénéficier d’une double approche pédagogique : celle d’une école de management et d’une école d’ingénieurs. Les participants ayant opté pour la formule à temps plein doivent aussi effectuer un stage de quatre à six mois en entreprise. Ce dernier donne lieu à la rédaction d’une thèse professionnelle, mémoire relatif à une problématique d’entreprise. Les participants ayant choisi un MS à temps partiel ne sont pas dispensés de ce travail de réflexion.

17 C’est le nombre moyen d’étudiants par mastère. Les participants ayant une expérience professionnelle représentent 31 % des effectifs.