Cinq ans de formation pour pouvoir exercer

© 20 minutes

— 

Le parcours pour devenir sage- femme ou maïeuticien est très balisé : l’étudiant devra tout d’abord suivre et valider une première année de médecine ( PCEM 1) avant d’aborder quatre années de formation au sein d’une des 35 écoles de sages- femmes de France. Environ 1 000 places sont proposées chaque années à l’entrée des écoles, mais près d’un quart des élèves n’obtiennent pas leur diplôme d’Etat. Le cursus est organisé sur quatre ans, soit deux cycles de deux ans. Les élèves étudient l’obstétrique, la pédiatrie, la gynécologie, l’anatomie, l’embryologie, la biologie de la reproduction, l’échographie, la pharmacologie, la santé publique, les soins infirmiers, le droit et la législation de la santé, la psychologie, les sciences humaines… Une batterie de stages dans différents services hospitaliers ou auprès de sages- femmes libérales permettent également aux élèves d’acquérir de l’expérience.