Plusieurs choix possibles en cours de carrière

© 20 minutes

— 

Les techniques médicales évoluant très rapidement, la sage-femme doit se mettre régulièrement à la page. Elle suit des stages au Samu pédiatrique, s’inscrit à des congrès d’obstétrique et de pédiatrie ou profite des formations dispensées au sein de son hôpital. Celles-ci peuvent aussi bien être juridiques que concerner la prise en charge des familles en cas de mort foetale ou détailler les positions pendant l’accouchement. Par ailleurs, la sage-femme se forme elle-même sur Internet en consultant des sites médicaux. Si elle souhaite changer de mode d’exercice en cours de carrière, elle peut par exemple devenir sage-femme libérale et suivre ainsi en consultation des femmes enceintes. Celles qui veulent poursuivre leur carrière à l’hôpital peuvent devenir chef d’unité ou surveillante. Et pour celles qui désirent changer de cap, il leur est également possible de faire de la recherche ou de devenir formatrice.