« on me renvoyait mon âge au visage à chaque fois »

— 

Guy a décroché un poste à 57 ans.
Guy a décroché un poste à 57 ans. — DR

« Lorsque je suis devenu chômeur à 55 ans après un licenciement, les portes se sont toutes refermées devant moi. Pourtant, je n'ai pas ménagé ma peine : en deux ans, j'ai envoyé une centaine de CV et j'ai été convoqué à une trentaine d'entretiens.
Mais à chaque fois, on me renvoyait mon âge au visage. C'était très pénible. Mais un jour, la chance m'a souri. J'ai été embauché pour une mission d'intérim chez SGS (à Nantes)et comme le test a été concluant, j'ai ensuite été recruté en CDI. Je suis chargé de contrôler le déchargement des navires transportant des produits importés. Un travail qui exige de nombreux déplacements. Mais ça n'est pas un problème pour moi car je suis ravi de travailler dans une bonne ambiance. Et même si je suis moins bien rémunéré qu'auparavant, je ne regrette rien. L'essentiel pour moi était de retrouver un boulot. »