UN VIVIER DE PATRONS

— 

Le e-commerce n'est pas seulement pourvoyeur d'emplois salariés, c'est aussi un excellent créneau pour se lancer dans la création d'entreprises. Les jeunes de moins de 35 ans l'ont bien compris, puisqu'ils constituent 32 % des patrons du secteur, selon une étude d'Oxatis sur les e-commerçants parue en février.
Et pas besoin d'avoir fait une école de commerce comme HEC pour se lancer car quatre patrons de sites marchands sur dix ont un niveau bac ou inférieur. Ce secteur permet aussi aux habitants des zones rurales de créer leur propre job puisque 41 % des commerçants du Web résident dans des villes de moins de 10 000 habitants.