« J’ai accepté les petites tâches »

© 20 minutes

— 

Je viens de finir une première année de BTS management des unités commerciales à Negocia, raconte Audrey Lohse, 20 ans. Titulaire d’un bac professionnelle commerce en alternance, je connaissais déjà les exigences de la formule : le rythme est assez usant, il faut mener de front vie scolaire, vie professionnelle et vie privée. Dans mon entreprise d’accueil, l’éditeur de logiciels Novalis, j’ai découvert un univers qui m’était totalement inconnu. Lors de ma période d’essai, j’ai dû assimiler le vocabulaire informatique et poser des questions afin de me familiariser avec l’activité de l’entreprise. Enthousiaste, j’ai accepté toutes les petites tâches sans rechigner. J’ai ensuite pu obtenir des missions plus élaborées : prospection de clientèle, démonstration des produits... Pour ce qui est des cours, j’ai redoublé d’efforts dans l’apprentissage des matières généralistes (économie, français...) afin de rattraper le niveau de mes camarades dans ces domaines. Pendant les semaines en entreprise, je me suis aussi astreinte à réviser mes cours en rentrant du boulot. Enfin, j’ai souvent fait appel à mon tuteur à l’école qui m’a remotivée quand j’en avais besoin.