Cap sur la fonction publique territoriale

© 20 minutes

— 

Conseils régionaux, mairies, communautés de communes, conseils généraux, offices HLM, centres communaux d’action sociale... Les débouchés dans la fonction publique territoriale (FPT) sont multiples. Organisée en plusieurs filières (administrative, animation, culturelle, médico-sociale, technique, sportive, sapeurs-pompiers, sécurité), la FPT compte 280 métiers. Ces derniers sont accessibles sur concours ou par contrat. Il existe trois catégories de concours : A (requérant un niveau bac + 3), B (ouvert aux titulaires d’un bac et d’un bac + 2), et C (accessible sans condition de diplôme). Pour préparer ces concours, les candidats peuvent s’inscrire dans un institut de préparation à l’administration générale ou un centre de préparation à l’administration générale. Une fois reçus, les lauréats sont inscrits sur une liste d’aptitude et doivent rechercher un emploi par leurs propres moyens. Comme dans le secteur privé, ils sont ensuite amenés à passer un entretien de recrutement. Ceux qui ont effectué un stage dans une collectivité ou qui ont eu une expérience en tant que contractuel bénéficient d’une arme supplémentaire pour convaincre les recruteurs. Quant aux postes de contractuels, ils sont ouverts si aucun titulaire n’est susceptible de remplir les missions inhérentes à ces emplois. Ils sont proposés pour une durée maximale de trois ans. Les postulants sont recrutés suivant leur diplôme et leurs compétences. Ce statut permet de bénéficier des avantages proposés aux fonctionnaires titulaires.

1,7 million C’est le nombre de personnes employées par un des 56 700 établissements publics locaux ou collectivités territoriales.